Dassier président de l'OM, c'est fait !

  • A
  • A
Dassier président de l'OM, c'est fait !
Partagez sur :

Comme annoncé depuis plusieurs jours, Jean-Claude Dassier a été nommé, lundi, président de l'Olympique de Marseille. L'ancien directeur de l'information de TF1 a signé un contrat de trois ans avec le club phocéen et ne sera finalement pas accompagné par Jean-Pierre Bernès.

Comme annoncé depuis plusieurs jours, Jean-Claude Dassier a été nommé, lundi, président de l'Olympique de Marseille. L'ancien directeur de l'information de TF1 a signé un contrat de trois ans avec le club phocéen et ne sera finalement pas accompagné par Jean-Pierre Bernès.Est-ce le début de l'accalmie sur le Vieux Port ? Après plusieurs jours de perturbations, de tractations secrètes et d'informations contradictoires, Jean-Claude Dassier a enfin signé pour devenir le nouveau président de l'Olympique de Marseille. Le directeur de l'information de TF1 succède donc bien à Pape Diouf, débarqué mercredi dernier, à la tête de l'institution phocéenne avec pour première mission de ramener le calme et d'entamer (enfin !) le renforcement de l'équipe à travers le marché des transferts.Un temps retardée par la rumeur d'un retour de Jean-Pierre Bernès au sein de l'organigramme olympien, la nomination de l'ex-journaliste est intervenue officiellement lundi comme l'a annoncé Vincent Labrune, porte-parole de l'actionnaire Robert Louis-Dreyfus, à l'AFP. Dassier devient donc le nouvel homme fort de l'OM mais ne sera pas accompagné par l'agent de Didier Deschamps et Laurent Blanc dont il souhaitait faire son conseiller en recrutement.Anigo reste en placeL'homme âgé de 68 ans s'est exprimé via un communiqué le site officiel: "Je ressens beaucoup de fierté mais aussi, il ne faut pas le nier, beaucoup d'émotion." Dassier a ensuite dessiner les contours de l'organigramme de son OM: "Ce sera évidemment José Anigo en tant que directeur sportif et Didier Deschamps en tant qu'entraîneur qui forment, je trouve, un bel attelage. J'essaierai de les aider dans la mesure de mes moyens. Je viens en rassembleur, en homme d'unité, en homme d'entente. Rassemblement, unité, tous ensemble derrière l'intérêt du club. Il n'y a que ça qui compte. "Une manière de rassurer José Anigo. L'ancien minot avait en effet menacé, sur le site internet de La Provence, de quitter le club en cas d'arrivée de Bernès. Quant à Didier Deschamps qui ne cachait pas son impatience de voir la situation se décanter, il devrait effectuer sa première journée officielle à la Commanderie mardi alors qu'elle était initialement prévue ce lundi.La situation compliquée de l'équipe marseillaise est donc en passe de se débloquer. Une évolution dans le bon sens est désormais attendue par tous les supporters phocéens. Cela passera notamment par une agitation sur le front des transferts. Les premières recrues seront sans doute guettées comme autant de preuves des ambitions de la nouvelle équipe dirigeante. Après tout ce temps perdu, Marseille veut du concret et vite notamment sur le plan sportif.