Dallas subit une correction

  • A
  • A
Dallas subit une correction
Partagez sur :

NBA - Troisième défaite en quatre matches pour les Mavericks dimanche face aux Raptors (88-110).

Largement dominés par les Raptors dimanche (88-110), les Mavericks sont rejoints à la deuxième place de la Conférence Est par les Nuggets, vainqueurs du Jazz (119-112).Le match de la nuitA l'est comme à l'ouest, les leaders ont beau ne pas être particulièrement impressionnants –Lakers et Cavs restant ainsi sur trois défaites en dix rencontres, leurs dauphins ne semblent pas décidés à leur mettre la pression. Il en est notamment ainsi pour les Mavericks qui ne font guère honneur à leur statut de seconds de la conférence ouest depuis quelques semaines. Humiliés au Staples Center par les Lakers pour commencer la nouvelle année, les Texans ont également chuté, cette semaine, à domicile face aux Jazz puis à ces mêmes Lakers. Et si Dirk Nowitki avait sauvé les siens, vendredi, face au Thunder, l'Allemand n'a, cette fois, pas pesé lourd face à la verve des Canadiens. Il aurait fallu bien plus que les 19 points de l'Allemand, meilleur marqueur des siens, pour faire oublier les errements défensifs des troupes texanes. Pour la quatrième fois en cinq matches, Dallas a ainsi laissé son adversaire franchir la barre des 100 points. Après une entame de match à son avantage –les Raptors manquant notamment 12 de leurs 15 premiers tirs, la défense texane a notamment touché le fond au cours du deuxième acte, y encaissant 34 points à 15 sur 21 aux tirs. La différence dans le deuxième quart-temps"Le deuxième quart nous a été fatal, pouvait effectivement constater l'entraîneur Rick Carlisle après coup, les pertes de balle nous ont coûté trop de paniers faciles et on a ensuite été incapables de mettre de l'intensité pour les contenir. La défaite était inéluctable." Car après avoir profité de ce deuxième quart pour faire le trou, virant ainsi à la pause avec 13 longueurs d'avance, les Raptors ont poursuivi sur leur lancée au retour des vestiaires, faisant enfler le score jusqu'à signer le plus large succès de leur histoire face aux Mavericks.Finalement vainqueurs 110-88, les Canadiens pouvaient avoir d'autant plus le sourire à l'issue de la rencontre que Chris Bosh n'a pas eu à forcer son talent. L'intérieur vedette de la franchise a bien compilé son double-double habituel avec 23 points-13 rebonds, mais la plupart de ses coéquipiers ont également été vus à leur avantage. Andrea Bargnani a ainsi terminé avec 22 points, Jose Calderon flambé dans le deuxième quart avec 9 points et 6 passes sur la période et Amir Johnson terminé en fanfare, avec 10 points et 8 rebonds. De quoi frustrer les vedettes texanes, Nowitzki et Jason Terry, qui a secondé l'Allemand avec 18 points, se rendant notamment coupables de deux fautes techniques en fin de match. Nul doute que Dallas avait espéré meilleur préparation avant de rendre visite, lundi, aux Celtics...