Coma s'accroche

  • A
  • A
Coma s'accroche
Partagez sur :

DAKAR: Marc Coma s'est imposé ce jeudi lors de la sixième étape du Dakar 2010 entre Antofagasta à Iquique.

Marc Coma est décidé à ne rien lâcher dans ce Dakar 2010. Après avoir perdu 40 minutes mercredi au classement général, l'Espagnol est parvenu à remporter la sixième étape reliant Antofagasta à Iquique ce jeudi.La roue tourne vite sur les pistes du Dakar 2010. Du bon comme du mauvais côté. Sauvé la veille par Luca Manca, venu à son secours pour lui offrir sa roue arrière et lui permettre de ne perdre « que » 40 minutes sur ses rivaux, Marc Coma n'a eu cette fois besoin de personne pour remporter brillamment, entre Antofagasta et Iquique, la sixième étape de l'épreuve, sa deuxième cette année lui qui n'a pas été épargné depuis le coup d'envoi du célèbre rallye-raid. Son bienfaiteur, encore quatrième du général au matin de la cinquième étape, n'a lui pas été récompensé de sa générosité, victime d'une très lourde chute dès le troisième kilomètre. Très sévèrement touché, notamment à la tête et à un poumon, l'Italien, transféré à l'hôpital de Santiago, se battra désormais pour sa vie. Une nouvelle venue gâcher la performance de Coma, auteur d'un petit numéro ce jeudi pour signer sa neuvième victoire sur le Dakar. Là où le pilote local, Francisco Lopez Contardo, vainqueur la veille de son premier succès sur l'épreuve, a perdu de nombreuses minutes sur un mauvais choix de navigation, emmenant dans ses errements quelques sérieux outsiders comme David Frétigné, Alain Duclos, Paulo Goncalves ou encore Pal-Anders Ullevalseter, le tenant du titre a lui fait parler son expérience pour réussir la bonne opération du jour puisque le voilà revenu au quatrième rang du classement général. Seul son plus sérieux rival, le Français Cyril Despres, ne sera pas tombé dans le panneau proposé par la région, le leader de ce classement général, très prudent dans sa gestion de l'effort, ne perdant que 10 minutes dans l'affaire pour conserver un confortable matelas de plus d'une heure sur Coma. Peterhansel ne lâche rienLui aussi malheureux la veille, un bris de transmission sur son BMW X3 ayant très certainement mis fin à ses chances de victoire finale sur ce Dakar 2010, Stéphane Peterhansel a retrouvé le sourire jeudi en s'offrant l'étape du jour, ce qui représente ni plus ni moins que sa 53e victoire toutes catégories confondues sur le célèbre rallye-raid, un exceptionnel record ! Devancé de 47 petites secondes après 418 kilomètres de spéciale par le Français, Carlos Sainz ne présente pas encore le même bilan que l'ancien motard mais peut aujourd'hui solidement envisagé de rejoindre Buenos Aires en vainqueur, lui qui n'a plus que pour adversaires, excepté lui-même, ses coéquipiers chez Volkswagen, Nasser Al-Attiyah et Mark Miller.La voie royale est également tracée pour le Russe Vladimir Chagin (Kamaz), vainqueur jeudi, devant son coéquipier et compatriote Firdaus Kabirov, de sa cinquième étape depuis le début du rallye pour porter son total de victoires sur le Dakar à... 52 unités, soit une de moins seulement que Peterhansel. A défaut de grand suspense dans chaque catégorie, ce duel pour la postérité entre le Français et le Russe animera les dix derniers jours de course...