Chavanel en chef de file

  • A
  • A
Chavanel en chef de file
@ Reuters
Partagez sur :

CYCLISME - Laurent Jalabert a dévoilé la sélection française pour les Mondiaux.

CYCLISME - Laurent Jalabert a dévoilé la sélection française pour les Mondiaux. Laurent Jalabert a donc tranché. Au moment de cocher les noms des sept coureurs qu'il emmènera à Geelong pour la course en ligne des Championnats du monde, le 3 octobre prochain, le sélectionneur de l'équipe de France n'a accordé aucun passe-droit. Jalabert n'a pas hésité à écarter les coureurs loin de leur meilleure forme, et ceux qui ne convenaient pas au parcours australien, long et relativement plat. Ainsi, sur les six hommes qu'il avait choisis pour les Mondiaux de Mendrisio l'an passé, au tracé il est vrai bien plus exigeant, Jalabert n'a gardé que le seul Sylvain Chavanel, écartant pour diverses raisons Fédrigo, Champion, Voeckler, Le Mével et Riblon. A 32 ans, Chavanel était pour ainsi dire incontournable. Par ses deux victoires d'étape sur le Tour de France bien sûr. Mais aussi à cause de son expérience, et parce que le coureur de la Quick Step "sait" gagner. Une qualité indispensable sur ce type de course, que partage aussi Thomas Voeckler. Mais l'Alsacien, qui s'est de nouveau joué des "grosses cuisses" ce week-end lors du Grand Prix de Québec, s'est lui-même mis hors course, s'estimant hors de forme. En revanche, c'est Laurent Jalabert lui-même qui a fait le choix d'écarter Jérôme Pineau, Jimmy Casper ou encore Christophe Riblon, candidats légitimes mais à la condition physique sujette à caution. Le sélectionneur a clairement privilégié les coureurs dotés d'une certaine pointe de vitesse, qui leur offre une carte à jouer dans le final. C'est notamment le cas de William Bonnet (Bbox) et de Sébastien Hinault (AG2R), actuellement sur la Vuelta – ce que Jalabert avait préconisé -, mais aussi d'Anthony Geslin (FDJ) et surtout l'inévitable Romain Feillu (Vacansoleil), certainement le Français le plus en vue ces dernières semaines avec une victoire d'étape sur le Tour de l'Ain, une 2e place sur Paris-Bruxelles, et une victoire dimanche dans le GP de Fourmies. Enfin, Jalabert n'a pas hésité à jouer la carte jeune avec Cyril Gautier (Bbox), 22 ans, et Yoann Offredo (FDJ), 23 ans, qui ne manque toutefois pas de références. Le Francilien aime les courses d'un jour. Il a terminé 16e de Milan-San Remo en se montrant dans le final, puis plus récemment 3e du GP de Plouay. Et il s'est retiré de la Vuelta après la 10e étape pour mieux préparer ces Mondiaux... La sélection française: Course en ligne: Sylvain Chavanel, Romain Feillu, Yoann Offredo, Anthony Geslin, William Bonnet, Sébastien Hinault et Cyril Gautier. Contre-la montre: Sylvain Chavanel, Nicolas Vogondy.