Ce Dakar laisse des traces

  • A
  • A
Ce Dakar laisse des traces
Partagez sur :

DAKAR: Cette 5e étape du Dakar aura été fatal à David Casteu et aura dans le même temps proifté à Cyril Despres.

Entre les pertes de temps de Marc Coma (moto) et de Stéphane Peterhansel (auto) en passant par l'abandon de David Casteu, cette 5e étape du Dakar aura été fatale à certains pilotes mercredi.Il fallait visiblement être un habitué pour se sortir des pièges de cette première étape 100% Chilienne. Sur les 483 kilomètres qui séparaient Copiapo d'Antafagasta, c'est un local, Francisco Lopez Contardo, qui s'est montré le plus habile sur ce tracé caillouteux. Le Chilien, sur son Aprilia, a profité des conditions difficiles pour devancer Cyril Despres d'1 minute 30 à l'arrivée. Leader du classement général, le pilote KTM, qui a devancé David Frétigné (Yamaha) sur cette étape, n'a sans doute pas voulu prendre tous les risques ce mercredi. Bien lui a pris, car il effectue l'excellente opération de la journée.Car son principal rival, le Français David Casteu, deuxième du général au départ de l'étape, a dû jeter l'éponge au kilomètre 395, après une lourde chute. Le vainqueur de la première étape a été évacué sur bivouac par les médecins de la course. Blessé à la jambe, le pilote Sherco voit là ses rêves de victoire s'envoler... Il n'est pas le seul. Marc Coma (KTM) a lui aussi dit définitivement adieu à son titre conquis l'an passé. Déjà handicapé par les incidents mécaniques et par une pénalité de 22 minutes, l'Espagnol a de nouveau perdu gros. Après avoir été arrêté pendant 40 minutes, Coma a franchi la ligne avec plus de 39 minutes de retard sur Contardo, cédant 38'05 à Despres. Victorieux mardi, il était encore en tête après les premiers pointages intermédiaires. Une réaction malheureusement pas récompensée...Coma pointé à 1h16 au général, Despres possède maintenant 37 minutes sur Contardo et 44 sur le Portugais Rodrigues (Yamaha). Un matelas des plus confortables, mais le chemin est encore long et cahoteux. Les nombreux abandons le prouvent. Chez les autos, c'est Stéphane Peterhansel qui a perdu gros. Arrêté pendant 50 minutes pour réparations, le Français va sans doute rétrograder au général...Peterhansel, l'étape noireComa pointé à 1h16 au général, Despres possède maintenant 37 minutes sur Contardo et 44 sur le Portugais Rodrigues (Yamaha). Un matelas des plus confortables, mais le chemin est encore long et cahoteux. Les nombreux abandons le prouvent. Chez les autos, c'est Stéphane Peterhansel qui a perdu gros, à cause de nombreux incidents mécaniques qui l'ont contraint plusieurs fois à l'arrêter. Arrivé avec plus de deux heures de retard sur le vainqueur du jour, le Français a rétrogradé à la dixième place au général.Le nouveau patron chez les autos s'appelle Carlos Sainz. L'Espagnol, deuxième de l'étape, a profité du triomphe de Volkswagen, qui a placé trois voitures aux trois premières places. La palme est revenue à Mark Miller, qui obtient sa première victoire en carrière, tandis que le Qatari Nasser Al-Attiyah complète le podium. On retrouve les mêmes dans le désordre au classement général. Sainz devance Al-Attiyah de 4'37, et Miller de 9'39. Derrière, c'est le désert. Les autres concurrents sont à près d'une heure.