Carrière, au souvenir de Nantes

  • A
  • A
Carrière, au souvenir de Nantes
Partagez sur :

LIGUE 2 - Le meneur de jeu dijonnais Eric Carrière accueille son ancien club, Nantes, pour le compte de la 11e journée de Ligue 2.

L'heure est aux retrouvailles pour Eric Carrière, ancien joueur emblématique du FC Nantes, alors que son nouveau club, Dijon, accueille les Canaris pour le compte de la 11e journée de Ligue 2. Le meneur de jeu espère profiter de l'occasion pour briller.Cela fait maintenant plus de huit ans qu'il a quitté le club mais c'est toujours particulier pour Eric Carrière de retrouver Nantes. "J'ai vécu 6 ans à Nantes. Et sportivement, c'est là que j'ai vraiment débuté. J'ai beaucoup appris à Nantes. C'est un club à part", déclarait-il récemment sur le site officiel des Canaris. Lancé par Jean-Claude Suaudeau en 1996-97, Carrière a explosé parmi l'élite sous les couleurs nantaises garnissant son palmarès de deux Coupes de France et surtout d'un titre de champion de France et de meilleur joueur de Ligue 1 sous les ordres de Raynald Denoueix.Parti fâché avec le public nantais, qui ne lui a jamais pardonné de quitter le club après le titre pour rejoindre l'Olympique Lyonnais, Carrière était le maître à jouer des Canaris et l'un de ses plus beaux symboles. Alors qu'il retrouve un club dont l'image a bien terni ces dernières années et qui a perdu cet été ses deux derniers "historiques", Frédéric Da Rocha le capitaine et Laurent Guyot le responsable du centre de formation, l'ancien lensois préfère, poliment, ne pas trop commenter la situation actuelle du FCN. "Il y a eu un changement de philosophie", confiait-il à Presse Océan, "notamment sur le plan du jeu. Dès lors, il faut aller au bout. Après, c'est à eux de bien gérer ça."De ce fait, Carrière ne fera pas de sentiments vendredi soir sur le terrain. Huitièmes la saison passée, les Dijonnais occupent pour le moment la 14e place et se doivent de l'emporter à domicile, où ils restent sur une défaite face au Havre (1-2). "On est plutôt pas mal dans le jeu mais on n'est pas récompensés, poursuit Carrière. On aurait pu prendre 3-4 points de plus. J'espère qu'on va décoller face à Nantes. On le mérite." A lui de jouer.