Caen, le train d'enfer

  • A
  • A
Caen, le train d'enfer
Partagez sur :

FOOTBALL - Vainqueur d'Angers (2-1), Caen garde cinq points d'avance sur Nantes, qui a disposé de Dijon (2-1), vendredi.

Toujours invaincu et vainqueur d'Angers (2-1), Caen trône tout en haut de la Ligue 2 et impose un train d'enfer à ses poursuivants. Si Nantes, qui s'est imposé à Dijon (2-1), tient pour le moment plus ou moins la cadence, Le Havre a de son côté lâché du lest à Bastia (1-1) et c'est même Arles-Avignon, qui a disposé de Laval (1-0), qui monte sur le podium.Caen n'a pas de temps à perdre et tant pis pour les autres. Les Normands, qui recevaient Angers, ont remporté leur neuvième succès de la saison et ont enchaîné leur onzième match sans défaite. Pour cela, Franck Dumas a pu compter sur un revenant, Grégory Proment, qui expédie un corner sur la tête de Benjamin Nivet pour l'ouverture du score (1-0, 24e). Le bonheur est de courte durée puisqu'Anthony Modeste égalise six minutes plus tard au point de penalty (1-1, 30e). Mais, en bon leader, Caen va frapper un grand coup avant la pause avec un but de Kandia Traoré (2-1, 40e). Si la seconde période n'est pas sans frisson, les coéquipiers de Nicolas Seube parviennent à garder leur petit but de plus et par la même occasion leurs cinq points d'avance sur Nantes au classement. Des Nantais qui sont de leur côté allés au bout d'eux-mêmes pour continuer à tenir l'impressionnante marche en avant caennaise. S'ils ont bien mené 2-0 à Dijon grâce à des buts de Stéphane Darbion et William Vainqueur, les hommes de Gernot Rohr ont joué avec le feu puisque les Dijonnais, qui ont marqué par Christophe Mandanne, se sont vus refuser, logiquement, trois buts pour des hors-jeux (2-1).Strasbourg n'y arrive pasDerrière ces deux équipes, qui semblent bien parties pour accéder à la Ligue 1 sans trop de soucis, la bataille fait rage pour la troisième place. Au crépuscule de cette 11e journée, c'est finalement Arles-Avignon qui a gagné le droit de grimper sur le podium, après avoir été arracher une victoire à Laval dans le duel entre promus, grâce à une réalisation de Deme N'Diaye (1-0). Les Arlésiens profitent du net ralentissement du Havre, qui après s'être incliné la semaine passée face à Laval (0-2), n'a pu faire mieux que match nul face à la lanterne rouge bastiaise (1-1). En bas du classement, le chemin de croix de Strasbourg continue. Alors que Nicolas Fauvergue avait ouvert la marque après la pause (1-0, 58e), les joueurs de Pascal Janin n'ont pas pu tenir le score et c'est Bruno Grougi qui en a profité pour égaliser (1-1, 69e). Dans les autres matches, Nîmes et son buteur Jonathan Ayité, auteur d'un doublé, se sont baladés face à Sedan (3-0), tandis que Metz a disposé de Guingamp (2-0). De leur côté, Clermont et Ajaccio sont allés s'imposer à l'extérieur, respectivement à Vannes (2-1) et Istres (2-0). Enfin Tours et Châteauroux n'ont pas réussi à se départager (2-2), malgré le neuvième but de la saison d'Olivier Giroud, le serial-buteur tourangeau.