Ça se resserre en tête

  • A
  • A
Ça se resserre en tête
Partagez sur :

Au soir de la 10e journée de Ligue 2, quatre équipes se tiennent en un petit point en tête du classement. Le leader Troyes a été accroché par Boulogne (1-1), Tours a ramené un point de Nantes (0-0), tout comme Sedan au Havre (1-1), tandis que Châteauroux s'est imposé à Vannes (0-1). Ça va mal à Grenoble, lanterne rouge et battu à Laval (3-0).

Au soir de la 10e journée de Ligue 2, quatre équipes se tiennent en un petit point en tête du classement. Le leader Troyes a été accroché par Boulogne (1-1), Tours a ramené un point de Nantes (0-0), tout comme Sedan au Havre (1-1), tandis que Châteauroux s'est imposé à Vannes (0-1). Ça va mal à Grenoble, lanterne rouge et battu à Laval (3-0). Les positions se resserrent au sommet du classement de Ligue 2. Après dix journées disputées depuis le début de la saison, quatre équipes se tiennent en un point seulement, de Troyes, leader avec 19 unités, à Châteauroux, quatrième (18 pts). La dixième levée de l'antichambre de l'élite a confirmé la tendance: l'homogénéité prévaut et il est bien difficile de se prononcer pour dénicher d'éventuels candidats à la montée en Ligue 1. Les Troyens en avaient l'allure, grâce à leur trois succès consécutifs avant la trêve internationale. Mais les hommes de Jean-Marc Furlan ont été freinés dans leur progression en concédant le match face à Boulogne (1-1) au stade de l'Aube. Il est vrai que le verrou nordiste est difficile à faire sauter. Marquinhos y est finalement parvenu peu après l'heure de jeu, en réponse à l'ouverture du score de Grégory Thil dès la troisième minute. Mais les Boulonnais ont préservé leur invincibilité. L'équipe entraînée par Laurent Guyot n'a toujours pas concédé la moindre défaite depuis le début de la saison, affichant un étonnant bilan de huit matches nuls et deux victoires. Tours collectionne aussi les résultats nuls. Celui décroché à Nantes (0-0) est le quatrième d'affilée. Une série qui ne satisfait pas Julien Cardy, interrogé devant la caméra d'Eurosport: "On ne se satisfait pas forcément de ce nul. On en est à quatre de suite, ça ne nous fait pas avancer. On n'était venu pour faire quelque chose, on l'a bien fait en première période, il y a eu ensuite un peu de fatigue." Metz respire, Grenoble s'enfonce Les Nantais ont quant à eux manqué l'occasion de recoller au peloton de tête. C'est donc une impression mitigée qui régnait dans l'esprit des joueurs de Baptiste Gentili, à l'image de Stéphane Darbion: "C'est un mauvais point, on voulait gagner pour recoller. C'est loupé ce soir. On eu parfois du mal à se situer. En seconde période, ça aurait pu basculer d'un côté ou de l'autre. On va de l'avant, le public nous aide, c'est mieux qu'au début de l'année. Il faut désormais récupérer." Car deux autres matches les attendent en moins d'une semaine, à savoir un déplacement à Boulogne lundi et la venue de Châteauroux quatre jours plus tard. Des Castelroussins qui ont réalisé la bonne opération de la soirée en s'imposant sur la pelouse de Vannes (0-1), seule victoire à l'extérieur de cette 10e journée. Les hommes de Didier Tholot ont en plus bénéficié du faux pas d'Evian-Thonon face à Angers (0-0) pour dépasser les Haut-Savoyards au classement. Parmi les autres résultats, Le Havre et Sedan (1-1) n'ont pu se départager, tout comme Reims et Ajaccio (1-1). Metz respire dans le bas de tableau grâce à son succès sur Dijon (3-1), Le Mans a pris le meilleur sur Clermont (2-0), tandis que Grenoble s'enfonce encore un peu plus après sa large défaite sur la pelouse de Laval (3-0). Pas de but entre Istres et Nîmes (0-0).