Bryant est bien de retour !

  • A
  • A
Bryant est bien de retour !
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Kobe Bryant a offert la victoire aux Lakers à Memphis (99-98).

NBA - Kobe Bryant a offert la victoire aux Lakers à Memphis (99-98). Le match de la nuit: Memphis-LA Lakers 98-99 Son absence ne s'était certes guère fait ressentir sur le plan comptable, ses Lakers s'étant ainsi offert, sans lui, des succès de prestige à Portland ou face aux Spurs avant de néanmoins s'incliner, dimanche, face à leurs meilleurs ennemis de Boston. Pour autant, Kobe Bryant n'a pas mis longtemps à rappeler qu'il était évidemment indispensable aux troupes de Phil Jackson. Un seul match, un déplacement chez des Grizzlies déjà tombeurs des champions en titre au début du mois lui a ainsi suffi. Pas seulement grâce à ses 32 points à 13 sur 19 aux tirs, ou ses 7 passes et ses 6 rebonds ajoutés. Mais surtout pour ce tir primé décoché à 4,3 secondes de la fin du match et synonyme de victoire sur le fil 98-99. Voire pour celui décoché 50 secondes plus tôt qui avait permis aux Lakers d'égaliser à 96 partout. Et ce, deux jours après que Shannon Brown, Dereck Fisher ou Lamar Odom aient manqué, chacun leur tour, des balles de match face aux Celtics... "C'est marrant, on se croirait presque à Hollywood, pouvait bien commenter le héros de la soirée à l'issue de la rencontre, je crois que c'est un scenario idéal pour mon retour. Mais c'est de ma responsabilité d'inscrire de tels paniers. Et à chaque fois, c'est comme si c'était la première fois." Si ce n'est pour ses adversaires... D'autant plus que Memphis a offert une magnifique résistance, à l'image de Marc Gasol, auteur, sur la possession précédant le tir primé victorieux, d'un contre, qu'il a alors pu croire décisif, sur Bryant himself. Hélas pour les Grizzlies, s'il avait jusqu'alors presque fait jeu égal avec maître Bryant, OJ Mayo a, lui, en revanche manqué deux lancers cruciaux puis le panier de la victoire à la sirène, le jeune arrière s'arrêtant à 25 points à 9 sur 15 aux tirs. Un doble échec qui rendait ainsi vains les efforts d'un Zach Randoplh une fois encore à son avantage avec ses 20 points et 14 rebonds, et qui avait tenu la comparaison avec son prédécesseur Pau Gasol, auteur de 22 points, 13 rebonds et 5 passes pour les Lakers. Les Français Nouvelle soirée difficile pour le camp tricolore. Ils n'étaient certes que deux Bleus à être concernés par le programme de ce mardi. Enfin trois si l'on croit encore à un possible retour en jeu de Yakhouba Diawara, pour l'heure toujours scotché sur le banc de Miami, le Parisien ayant cette fois assisté à la défaite du Heat, surpris par les Wolves 88-91. Et pour ce qui est des Français qui jouent, ni Nicolas Batum, ni Ronny Turiaf n'ont pas été beaucoup plus à la fête.... Fort des 14 points et 9 rebonds compilés face aux Jazz il y a deux jours, l'ailier de Portland a certes fait son retour dans le cinq majeur de la franchise de l'Oregon à l'occasion du déplacement dans le New Jersey. Mais, force est de constater que l'ancien Manceau n'en a guère profité puisqu'en 23 minutes, Nicolas Batum n'a rendu que 2 points à 1 sur 4 aux tirs et 1 rebond. Au moins pourra-t-il se consoler avec la victoire décrochée par ses Blazers, vainqueurs 93-102 chez les Nets. Ce ne sera pas le cas de Ronny Turiaf, les Warriors en étant en effet quittes pour une nouvelle défaite, celle-ci concédée face aux Sixers 102-110. Et l'intérieur martiniquais n'a pas fait grand-chose pour l'éviter, Turiaf terminant en effet fanny avec un 0 sur 3 aux tirs que ne peut rattraper ses 7 rebonds amassés en 23 minutes.