Brest, leader en danger

  • A
  • A
Brest, leader en danger
Partagez sur :

Si Brest est toujours leader de Ligue 1 au terme de la première partie de cette 13e journée, le nul concédé samedi à domicile contre Sochaux (1-1) le met en danger pour la suite. Dimanche, Rennes et Paris, respectivement en déplacement à Auxerre et Lorient, auront l'occasion de déloger le promu.

Si Brest est toujours leader de Ligue 1 au terme de la première partie de cette 13e journée, le nul concédé samedi à domicile contre Sochaux (1-1) le met en danger pour la suite. Dimanche, Rennes et Paris, respectivement en déplacement à Auxerre et Lorient, auront l'occasion de déloger le promu. "Je ne doute pas de nous. On a hâte de jouer Sochaux et de se racheter". Face à Sochaux, ce samedi, Mario Licka et Brest passaient leur premier vrai test en tant que leader. Celui de savoir s'ils avaient les reins assez solides pour conserver leur place de leader et effacer une lourde défaite à Lille (3-1), le week-end dernier. Face à la seule équipe du championnat à ne pas avoir pris le moindre point à l'extérieur cette saison, la mission paraissait largement à leur portée. Pourtant, les visiteurs se mettaient en évidence d'entrée. Ryad Boudebouz déposait le cuir sur la tête de Jérémie Bréchet mais Steeve Elana, le portier brestois qui restait sur une série de 832 minutes d'invincibilité avant le coup d'arrêt du week-end passé à Lille, stoppait sur sa ligne (11e). Mais le joueur UNFP du mois d'octobre ne pouvait rien sur le missile d'Ideye, servi par Maïga, après un premier essai au-dessus du Nigerian (22e, 0-1). Dominateurs, les Lionceaux pouvaient aussi s'en remettre à leur gardien, le jeune Pierrick Cros, décisif lors de duels face à Romain Poyet (12e) et Nolan Roux (46e). Mais le néo-pro ne pouvait rien sur une reprise de volée de Nolan Roux consécutive à une remise de la tête de Paul Baysse (38e, 1-1). La chance de Rennes et Paris Les deux équipes rentraient au vestiaire dos à dos. Et elles ne parvenaient pas à se départager en seconde période, la faute à deux grands gardiens. Steeve Elana se montrait décisif face à Brown Ideye (50e), quand Pierrick Cros empêchait Benoît Lesoimier de donner l'avantage aux siens avec un arrêt sur sa ligne (68e). Le milieu de terrain brestois ne pouvait que regretter ce nul à domicile au micro de Foot + au terme de la rencontre: "C'est une belle performance quand même contre une très bonne équipe de Sochaux. Mais c'est tout de même dommage de ne pas l'emporter à domicile". D'autant que Rennes, en déplacement à Auxerre dimanche, et Paris, en voyage à Lorient dans le même temps, auront l'occasion de lui chiper sa place de leader.