Bourdais dans une impasse

  • A
  • A
Bourdais dans une impasse
Partagez sur :

Les heures de Sébastien Bourdais en Formule 1 sont désormais comptées. Contraint à l'abandon lors du Grand Prix d'Allemagne, dimanche, le Français a peut-être disputé sa dernière course cette saison sur le circuit du Nürburgring. Une situation pesante pour le pilote Toro Rosso.

Les heures de Sébastien Bourdais en Formule 1 sont désormais comptées. Contraint à l'abandon lors du Grand Prix d'Allemagne, dimanche, le Français a peut-être disputé sa dernière course cette saison sur le circuit du Nürburgring. Une situation pesante pour le pilote Toro Rosso.A l'heure où Mark Webber, vainqueur de son premier Grand Prix en Allemagne, laissait échapper sa joie au moment de franchir la ligne d'arrivée, dimanche, Sébastien Bourdais ruminait lui sa déception après son abandon lors du dix-huitième tour sur le circuit du Nürburgring (panne hydraulique) et une séance de qualification tout aussi décevante.Entouré d'un climat délétère depuis plusieurs semaines, le Français n'a pas mâché ses mots lorsqu'un journaliste de TF1 a évoqué son très probable évincement du monde de la Formule 1 pour les courses à venir. Revenant sur ses problèmes rencontrés durant le GP, le pilote Toro Rosso a alors expliqué que son abandon était dû à "un problème d'hydraulique, donc d'embrayage, de direction assistée" ajoutant "on va se concentrer sur la course suivante en Hongrie" avant de réagir vigoureusement : "Arrêtez de me faire chier avec ça, j'ai un contrat en cours donc je continue jusqu'à ce qu'on me notifie le contraire."Bourdais: "La situation est détestable"Un limogeage qui pourrait toutefois intervenir bien avant le prochain Grand Prix. Jaime Alguersuari, pilote réserve de l'écurie Red Bull, pourrait prendre place dans le baquet du Français selon la rumeur avant peut-être les éventuels débuts de Sébastien Loeb en F1. Le jeune Espagnol possèderait, outre ses qualités sportives, un soutien de poids en la personne du groupe pétrolier ibérique Repsol.Bourdais, souvent battu en qualifications par son coéquipier inexpérimenté Sebastien Buemi, ne se fait guère d'illusions sur son avenir en F1. Au micro d'Europe 1, le Français a dénoncé la mauvaise ambiance qui règne autour de lui tout en réaffirmant son professionnalisme afin de ne pas trop ternir son image et ce notamment s'il venait à devoir négocier ses indemnités de licenciement."J'ai manifesté mon souhait, depuis le début de cette relation, de faire mon travail et de le faire bien et je ne change pas de ce côté là. [...] Il y a une situation qui est comme elle est. A savoir détestable dans la manière dont elle s'est répandue. Maintenant on attend juste de savoir ce qui va se passer concrètement", a déclaré le pilote tricolore sur l'antenne d'Europe 1 après le Grand Prix d'Allemagne, dimanche. Le quadruple champion de ChampCar pourrait être fixé sur son sort ce mardi.