Boulogne dans la tourmente

  • A
  • A
Boulogne dans la tourmente
Partagez sur :

FOOTBALL - Avant-dernier de Ligue 1, Boulogne reçoit Lens, dimanche dans le cadre de la 16e journée. L'occasion de se relancer.

S'ils avaient démarré honorablement leur championnat, les Boulonnais s'enfoncent désormais inexorablement dans les profondeurs de la Ligue 1. Lourdement battus par Paris mercredi (2-5), les hommes de Leurent Guyot reçoivent dimanche le RC Lens dans le cadre de la 16e journée. L'occasion de rebondir.Ce n'est pas la joie en ce moment du côté de Boulogne-sur-Mer. Sur les terrains, le club nordiste dégringole, à l'image des cinq défaites consécutives en Championnat, la dernière en date en milieu de semaine contre le PSG (2-5). Cela dérape aussi en coulisses avec le coup de tête qu'a asséné Bruno Dupuis, le directeur sportif de l'USBCO, à Bruno Skropeta, directeur de la communication du club parisien, à la fin du match. C'est dans ce climat délétère que les Boulonnais accueillent Lens ce dimanche, lors de la 16e journée de Ligue 1. Un derby du Nord, qui pourrait permettre aux hommes de Laurent Guyot de sortir de cette spirale négative et de regoûter à la victoire, sensation qu'ils n'ont plus connue depuis le 22 août dernier (succès 1-0 à Saint-Etienne)."A nous de voir si on est capable de rebondir. On aura en tout cas besoin de toutes les énergies. C'est une situation difficile et dure psychologiquement pour les joueurs. Il faudra être costaud pour pouvoir rebondir", a déclaré l'entraîneur de Boulogne sur le site officiel du club, après le revers contre le PSG. Englués dans les profondeurs du classement, les Nordistes sont proches de la rupture. Mais l'ancien Nantais s'accroche comme il peut à ses principes: "Je crois en l'exploit. Malgré les coups et les embûches, j'ai toujours envie d'y arriver et de transmettre cette envie au groupe. Nos adversaires savent peut-être qu'ils ont leur chance contre nous, mais ils ne nous prennent pas pour une équipe facile à jouer. Ceci dit, même si je suis satisfait du comportement des joueurs, j'aimerais prendre des points. Nous ne somme pas dans le monde de oui-oui !"Guyot: "Le maintien est possible"A l'issue du mois de décembre, on devrait en savoir plus sur les possibilités de l'USBCO de se maintenir dans l'élite. "Nous serons six équipes à disputer un championnat de bas de tableau, dont une actuellement dans les dix premiers. Décembre va être cruel et le derby contre Lens sera très important", a prévenu Laurent Guyot, qui vit une première expérience d'entraîneur professionnel bien difficile. Mais il garde malgré tout un état d'esprit positif et refuse de tomber dans un discours alarmiste: "Je reste persuadé que le maintien est possible. Soyez convaincu de la confiance et de la détermination que je mets dans le groupe. Je suis conscient que nous allons jouer une grosse partie de notre avenir sur les prochains matches."