Bordeaux ne s'en sort plus

  • A
  • A
Bordeaux ne s'en sort plus
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Les Girondins se sont inclinés sur la pelouse de Lorient (0-1).

LIGUE 1 - Les Girondins se sont inclinés sur la pelouse de Lorient (0-1). Décroché dans la course au titre, Bordeaux fait désormais de la qualification pour la prochaine Ligue des champions sa priorité. Défaits sur la pelouse de Lorient (0-1), samedi, dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1, les Girondins voient leur quête de podium se compliquer un peu plus. Un résultat qui devrait alourdir encore l'atmosphère surchauffée qui règne autour du Haillan depuis plusieurs semaines au fil des contre-performances successives des Marine et Blanc en championnat. Auteurs de trois défaites et d'un nul lors de leur quatre derniers matches, les hommes de Laurent Blanc, en plein doute, n'avançaient guère de sérieux arguments avant leur déplacement en Bretagne. Privé de Ciani, Trémoulinas et Jussiê, suspendus et comptant pas moins de cinq joueurs blessés (Carrasso, Planus, Fernando, Cavenaghi et Sertic), l'entraîneur bordelais devait s'en remettre à quelques joueurs de sa réserve. Chaque fois larges vainqueurs face à la formation de Christian Gourcuff cette saison, sur le même score (4-1 à l'aller et en demi-finale de la Coupe de France), les Bordelais n'entrevoient pas vraiment le même scénario après une première période pourtant globalement dominée. Une belle illustration de la perte de confiance du groupe girondin en cette toute fin de saison. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé. Gourcuff lance les hostilités sur coup franc mais la tête de Diarra est détournée par Cappone, remplaçant d'Audard, suspendu, dans le but lorientais (6e). Alors que le meneur de jeu bordelais, inquiété par une douleur à la cuisse, laisse craindre une sortie prématurée, le banc girondin est en alerte sur une intervention litigieuse dans sa surface de réparation de Alou Diarra sur son homonyme, Sigamary Diarra (16e). Sans conséquence. Gameiro unique buteur Sentant le danger, Bordeaux resserre son jeu. Mais ni Chamakh de la tête (25e), ni Gouffran d'une reprise sur la transversale (32e) ne parviennent à faire la différence. Wendel, d'un retourné acrobatique inspiré, repart tout aussi bredouille (35e). A trop piétiner, les joueurs de Laurent Blanc permettent aux Merlus de croire en leurs chances. Après une alerte dans le temps additionnel sur un hors-jeu inexistant de Gameiro (45e + 1), les Girondins cèdent en seconde période sur un contre conclu victorieusement par l'attaquant lorientais face à un Ramé peu adroit (57e, 1-0). Et Jouffre, tout juste entré en jeu, n'est pas loin d'asséner le coup de grâce mais la barre transversale bordelaise vient heureusement seconder Ramé (69e). Un coup de pousse du destin ? Chamakh veut y croire mais Cappone met fin à ses espérances d'une parade impeccable (73e). Si Gameiro est proche de doubler la mise (89e), la rencontre se conclue sur un petit score en faveur des Merlus mais une nouvelle grande désillusion pour les Girondins. Un cinquième match sans victoire pour Bordeaux qui stagne à la 6e place (57 pts) tandis que Lorient revient au contact au 5e rang à seulement quatre points de son adversaire du jour.