Bordeaux en costaud

  • A
  • A
Bordeaux en costaud
Partagez sur :

FOOTBALL- Vainqueur sur le fil du PSG (1-0), grâce à Plasil, Bordeaux conserve son fauteuil de leader en Ligue 1.

Bordeaux s'est imposé dans la douleur face au PSG (1-0), samedi lors de la 16e journée de Ligue 1. C'est Jaroslav Plasil qui a inscrit le but de la victoire girondine. Grâce à ce succès, les hommes de Laurent Blanc conservent leur première place du classement. De leur côté, les Parisiens reculent à la neuvième place. Large vainqueur de Boulogne-sur-Mer (5-2) mercredi en match en retard de la 14e journée, le Paris Saint-Germain espérait rester sur la même dynamique samedi face à Bordeaux. Mais les Girondins, surpris par Valenciennes lors de leur dernier match au Stade Chaban-Delmas, ont renoué avec la victoire à domicile (1-0).Auteur une nouvelle fois d'une très bonne prestation, Benoît Trémoulinas est à l'origine de l'ouverture du score bordelaise. Après avoir accéléré sur son côté gauche, le jeune latéral adresse un centre parfait pour la tête de Jaroslav Plasil qui va se loger dans la lucarne opposée d'Apoula Edel (1-0, 24e). Dans la foulée, les hommes d'Antoine Kombouaré connaissent un nouveau coup dur avec la sortie de Mevlut Erding, victime d'un problème au genou.Le centre dangereux de LuyindulaSon remplaçant, Jean-Eudes Maurice va rapidement s'illustrer. Mais alors qu'il se présente seul sur la gauche de la surface et glisse le ballon entre les jambes de Cédric Carrasso, le gardien international parvient à légèrement dévier du talon le cuir, qui termine sa course à quelques centimètres de son poteau gauche (36e). Il faut un nouveau sauvetage, cette fois de Grégory Sertic, pour empêcher Stéphane Sessegnon de frapper à bout portant, à la suite d'un centre en retrait de Maurice, décidément bien remuant (42e).Après être parvenu à conserver leur avantage en première période, les hommes de Laurent Blanc tentent de garder la maîtrise du jeu au retour des vestiaires. Les Parisiens n'ont toutefois pas dit leur dernier mot et il faut un sauvetage in extremis de Marc Planus pour empêcher Maurice de frapper en force dans la surface (58e). Si Yoann Gourcuff manque la balle du KO en ne cadrant pas sa frappe à bout portant (78e), les joueurs de la Capitale ratent le coche sur un centre de Péguy Luyindula qui sème la panique dans la surface girondine (85e). Une dernière frayeur pour le champion de France en titre qui tient son dixième succès de la saison et conforte sa première place. Malgré un match courageux, le PSG ne marque pas le moindre point et reste englué au milieu du classement.