Benneteau passe son tour

  • A
  • A
Benneteau passe son tour
Partagez sur :

Sans grande surprise, Julien Benneteau a officialisé vendredi qu'il n'était plus candidat à la finale de Belgrade. Le Français, qui n'a plus joué depuis l'US Open en raison d'une blessure au poignet gauche, ne peut toujours pas se livrer à 100%. En concurrence avec Arnaud Clément pour épauler Michaël Llodra en Serbie, le Bressan «facilite» ainsi de fait la décision de Guy Forget qui, sauf grosse surprise, alignera face aux Serbes la même paire de double qu'en demi-finale à Lyon.

Sans grande surprise, Julien Benneteau a officialisé vendredi qu'il n'était plus candidat à la finale de Belgrade. Le Français, qui n'a plus joué depuis l'US Open en raison d'une blessure au poignet gauche, ne peut toujours pas se livrer à 100%. En concurrence avec Arnaud Clément pour épauler Michaël Llodra en Serbie, le Bressan «facilite» ainsi de fait la décision de Guy Forget qui, sauf grosse surprise, alignera face aux Serbes la même paire de double qu'en demi-finale à Lyon. Julien Benneteau a perdu sa course contre-la-montre entamée en août dernier. Blessé au poignet gauche lors de son match du deuxième tour de l'US Open face à Tommy Robredo - après avoir reçu une sorte de décharge électrique -, le Français n'est, trois mois plus tard, pas suffisamment rétabli pour postuler à une place en équipe de France, qui s'apprête à défier la Serbie sur ses terres dans le cadre de la finale de la Coupe Davis. Le Bressan, qui avait apporté au côté de Michaël Llodra le point du double lors des deux premiers tours, a officialisé son forfait vendredi à Roland-Garros. Du coup, le 44e joueur mondial ne prendra pas part, à partir de lundi, au stage de préparation des Bleus à Saint-Cyprien. "Je ne suis pas suffisamment remis pour honorer ma présence, a-t-il confié lors d'une conférence de presse. J'ai tout fait, j'ai tout tenté. C'est avec beaucoup de tristesse que je renonce à cette finale. J'ai perdu mon pari, je n'irai pas là-bas." Forcément meurtri, Benneteau constitue ainsi le deuxième forfait français après celui de Jo-Wilfried Tsonga annoncé au début du mois. L'absence de Benneteau rétrécit en revanche complètement les possibilités de Guy Forget pour le double. Arnaud Clément, de retour en équipe de France lors de la demi-finale contre l'Espagne à Lyon pour justement pallier l'indisponibilité du Bressan, est désormais quasiment assuré d'épauler Llodra le samedi à Belgrade. Etant donné que Gaël Monfils est indiscutable en simple, la dernière inconnue demeure de savoir qui sera le n°2. Llodra, fort de sa demi-finale à Bercy, partant désormais avec plusieurs longueurs d'avance sur Gilles Simon, voire Richard Gasquet.