Auxerre surprenant leader

  • A
  • A
Auxerre surprenant leader
Partagez sur :

LIGUE 1 - Vainqueur de Monaco (2-0), Auxerre, qui reste sur sept victoires consécutives en L1, est désormais seul en tête du classement.

Samedi lors de la 14e journée de Ligue 1, l'AJ Auxerre a enregistré un septième succès consécutif face à Monaco (2-0). Une victoire qui permet aux Bourguignons de s'installer en tête du classement avec un point d'avance sur Bordeaux, battu à domicile par Valenciennes (0-1), et Lyon, tenu en échec par Grenoble (1-1).C'est la surprise de cette première partie de saison. Après une série de dix matches sans défaite, dont sept victoires consécutives, Auxerre est seul en tête du classement grâce au succès obtenu samedi face à Monaco (2-0), au Stade de l'Abbé-Deschamps à l'occasion de la 14e journée. De leur côté, les Monégasques, sixièmes au classement, ont perdu une occasion d'intégrer le trio de tête.Peut-être bloquées par l'enjeu de la rencontre, les deux équipes peinent à créer le danger en première période. Les Bourguignons se montrent toutefois les plus entreprenants notamment de la tête, mais les tentatives de Jean-Pascal Mignot (17e), puis de Cédric Hengbart (30e), passent de peu à côté. Ce n'est que partie remise pour l'AJA qui trouve finalement l'ouverture juste avant le repos. Sur un coup franc excentré de Benoît Pedretti, Adama Boulicaly s'élève plus haut que tout le monde et place une tête que Stéphane Ruffier ne peut repousser (1-0, 45e).Monaco sans réactionLeaders provisoires de la Ligue 1, ce qui ne leur était plus arrivé depuis 2003, les hommes de Jean Fernandez peinent à se mettre à l'abri en seconde période et il faut même un bel arrêt d'Olivier Sorin pour empêcher Eidur Gudjohnsen d'égaliser d'une tête décroisée (55e). La réaction des joueurs de la Principauté est toutefois bien timide et n'inquiète pas vraiment les Bourguignons qui gèrent sans grande difficulté leur avantage jusqu'au coup de sifflet final et se permettent même le luxe d'inscrire un deuxième but.Sur un contre, Daniel Niculae décale parfaitement Delvin Ndinga qui ajuste Ruffier d'une frappe du plat du pied (2-0, 88e), pour le plus grand bonheur de l'Abbé-Deschamps. Le public bourguignon peut en effet savourer ce nouveau succès, qui propulse ses protégés tout en haut de la hiérarchie du championnat de France.