Auxerre est prêt

  • A
  • A
Auxerre est prêt
Partagez sur :

"Maintenant, ça suffit !", doivent râler les supporters auxerrois, presque désespérés de n'avoir pu assister cette saison à aucune victoire de leurs favoris à l'Abbé-Deschamps en championnat. Ils devraient être entendus samedi lors de cet AJA-Nice de la 11e journée. Pedretti et ses coéquipiers viennent d'aligner deux succès de rang, une première cette saison, avec sept buts à la clé.

"Maintenant, ça suffit !", doivent râler les supporters auxerrois, presque désespérés de n'avoir pu assister cette saison à aucune victoire de leurs favoris à l'Abbé-Deschamps en championnat. Ils devraient être entendus samedi lors de cet AJA-Nice de la 11e journée. Pedretti et ses coéquipiers viennent d'aligner deux succès de rang, une première cette saison, avec sept buts à la clé. Ce week-end plutôt qu'un autre ? Sauf puissante malédiction, l'AJ Auxerre va remporter un premier match à domicile cette saison en championnat et samedi paraît le jour le plus approprié pour effacer cette drôle de statistique. Troisièmes du dernier exercice, Benoît Pedretti et ses camarades n'ont toujours pas connu le goût de la victoire en cinq rencontres de Ligue 1 disputées à l'Abbé-Deschamps, le dernier succès remontant au 17 avril face à Lorient (4-1, 33e j.). Quatre nuls consécutifs (Lorient, Valenciennes, Caen, Nancy) ont précédé une défaite devant les Girondins de Bordeaux (0-1, 9e j.) il y a deux semaines. Face à Nice à l'occasion de la 11e journée, les Bourguignons peuvent donc espérer en sortir vainqueurs car la période leur est favorable avec sept buts inscrits en deux matches pour autant de succès, une première dans la saison. Après avoir donné une leçon de contre au PSG dimanche dernier (3-2), l'AJA a confirmé mercredi en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue en disposant de Bastia (4-0), le leader du National. Le tout alors que son secteur offensif est notamment privé pour blessures de Jelen, le buteur numéro un du club, et de Le Tallec. Les statisticiens optimistes Birsa, Contout et Oliech, entre autres, assurent l'intérim pour faire trembler des filets. Face aux Bastiais, Frédéric Sammaritano a pris sa part du gâteau avec un doublé pour sa première titularisation avec le maillot icaunais. Celui que l'on compare souvent à Mathieu Valbuena pour sa morphologie reprendra probablement place sur le banc samedi devant les Aiglons. La mission ne changera pas: obtenir les trois points. Un succès est d'autant plus nécessaire que la formation de Jean Fernandez navigue aux abords de la zone rouge (15e avec deux points de mieux que le premier relégable, l'AS Monaco). Si la forme actuelle des Auxerrois tend à sérieusement pencher pour un succès contre les Aiglons, les statistiques abondent également dans ce sens. La saison dernière, les Bourguignons avaient essuyé deux revers à l'Abbé-Deschamps, contre Sochaux (0-1) et Lyon (0-2) avant de se relever lors de la 5e journée contre... Nice (2-0).