A qui profitera la trêve ?

  • A
  • A
A qui profitera la trêve ?
Après 15 jours de repos, Marseille, Lyon et le PSG rejouent ce week-end.@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE 1 - Après 15 jours de trêve internationale, les footballeurs rempilent pour la 9e journée.

Les organismes ont été ménagés pendant deux semaines. Une trêve nécessaire pour remettre les loosers dans le bon sens de la marche et confirmer les envies des leaders. Au programme, 6 matches samedi et 4 dimanche avec un alléchant Lyon-Lille en guise de bouquet final.

Les opposés se rencontrent. Depuis 40 ans, Rennes n’avait jamais été premier de la classe. Un nouveau statut que les joueurs vont étrenner samedi à Lens, avant-dernier au classement. Le premier contre l’avant-dernier, le match des extrêmes.
Pour rajouter aux angoisses des Lensois, leur défense prend l’eau depuis plusieurs semaines. Le coach des sang et or, Jean-Guy Wallemme, se veut rassurant : "On repart de zéro. On a utilisé les 15 jours pour une remise à plat". Méthode Coué ou réelle prise de conscience ?

Lyon passe un test. L’entraîneur lyonnais Claude Puel est toujours sur la sellette. Dimanche soir, l’OL affronte Lille, solide troisième du championnat. Un test pas forcément évident pour un coach en difficulté.
Jean-Michel Aulas, le président des lyonnais, a peut-être trouvé les mots pour le motiver :"C'est un rendez-vous avec l'histoire. C'est l'ancien club de Claude (Puel), un club qui ne nous a pas trop réussi par le passé". À lire : Lisandro : "je me suis senti triste".

Marseille à la relance. Marseille affronte Nancy (18e) samedi au Stade Vélodrome. A priori, aucun souci pour le champion en titre. Sauf que l’OM déteste les matchs piège. Avant de recevoir Zilina mardi en Ligue des champions, Didier Deschamps rêve d’une victoire facile. Pas si sûr que l'ASNL, en réussite à l’extérieur depuis le début de la saison (8 points pris sur 12), lui accorde ce plaisir. À lire : Bakar : "personne ne triche !"

Un parfum d’automne. Solide leader au mois d'août, le TFC n’aime pas les changements de saison. Deux défaites, deux nuls et une élimination en Coupe de la Ligue en ce début d’automne. Samedi soir, les Toulousains reçoivent les Parisiens en pleine forme actuellement. Deux victoires, deux nuls et deux autres succès en Europa League, les supporters du PSG y croient. Sauf qu’à Paris, une petite crise pointe toujours le bout de son nez à l’automne. Attention aux feuilles mortes.

La 500e de Jean Fernandez. Auxerre (14e) accueille Bordeaux (10e) samedi à l’Abbé-Deschamps. Deux équipes qui ont connu un début de saison délicat.
Les Bourguignons auront certainement à cœur de se racheter et d’offrir un beau cadeau à leur entraîneur. Jean Fernandez fêtera son 500e match sur un banc de Ligue 1. En face, Jean Tigana a décidé de miser sur sa défense depuis quelques matchs. Entre une envie de bien faire et une envie de défendre, attention au 0-0. À lire : Bordeaux repart de l'arrière.

Duel de promus. Brest et Arles-Avignon n’ont pas connu les mêmes débuts en Ligue 1. Brest est 5e et n’a pris aucun but depuis cinq matches. En face, Arles-Avignon se bat pour le prix du plus mauvais départ en Ligue 1. 8 matches, 8 défaites pour 20 buts encaissés, difficile de faire pire. La trêve aura peut-être eu le mérite de rebooster un peu les esprits. Aller grappiller un point en Bretagne serait déjà un exploit.