A ne pas manquer cette semaine

  • A
  • A
A ne pas manquer cette semaine
"Rodgeur" veut s'imposer dans le dernier tournoi de la saison. Les Pumas (rubymen) et la pulga (Lionel Messi) défendront les couleurs de l'Argentine cette semaine.@ Montage Reuters
Partagez sur :

POST-IT - Des raffuts, des jongles, des tennismen sur leur 31... Les événements à ne pas rater.

Accro au sport version zapette et canette de bière, vous vous demandez ce que vous allez bien pouvoir vous mettre sous la dent cette semaine. Mais vous êtes bien trop occupé pour mettre le nez dans le programme télé… Europe1.fr vous mâche le boulot en sélectionnant pour vous les cinq événements à ne pas louper. C'est le post-it de la semaine, signé Victor Dhollande-Monnier.

Prenez l'Eurostar. Le site internet Mappy vous conseille pour votre trajet. Il vous faudra un peu plus de 5 heures en voiture de Paris pour assister au 30e France-Angleterre de l'histoire dans l'enceinte mythique de Wembley. Si vous préférez le train, direction la gare du Nord et attrapez le premier train pour aller supporter les Bleus. Ce match sera un véritable test pour la "nouvelle" équipe de France. Après deux défaites (contre la Norvège et la Biélorussie) et trois victoires (contre la Bosnie, la Roumanie et le Luxembourg), Laurent Blanc va enfin tester ses compétences contre une équipe à sa hauteur. Les amoureux des maillots de l'EDF noteront que les Bleus apparaîtront pour la dernière fois avec la marque aux trois bandes. A partir de l'année prochaine, Nike affichera sa virgule sur le maillot bleu (Angleterre-France à suivre en intégralité mercredi 17 novembre à 21h sur Europe 1).

"Joga Bonito". Si le match Angleterre-France est trop ennuyeux, n'hésitez pas à jeter un coup d'œil sur le net. Au programme de cette soirée de matches amicaux : un Portugal-Espagne très orgueilleux (les deux nations ont toujours nourri de grosses rivalités) et un Argentine-Brésil (à Doha) très "joga bonito". C'est l'affiche de mercredi soir. Lionel Messi VS Gonzalo Higuain. Baromètre intéressant pour ce match : la présence dans les gradins de José Mourinho. L'entraîneur portugais du Real Madrid préfère aller au Qatar plutôt qu'au Stade de la Luz. Les fans de l'OM, eux aussi, seront satisfaits. Gabriel Heinze jouera pour l'Albiceleste.

Gare aux Pumas. Après une victoire convaincante contre les Îles Fidji (34-12) samedi dernier à Nantes, le XV de France affronte l'Argentine ce week-end. Un seul enjeu lors de ce deuxième test match : battre la bête noire des Français. Depuis 2002, les rugbymen tricolores se sont inclinés à sept reprises (en neuf rencontres). Et pour cause, les Pumas sont des joueurs toujours très accrocheurs et surtout très physiques. Gare aux raffuts et aux plaquages un peu hauts (à suivre samedi 20 novembre sur France 2 à partir de 20h45).

Un Masters sans Français. Après un tournoi de Paris-Bercy fantastique pour les Français, on aurait aimé voir au moins un Gaël Monfils au Masters de Londres. Le nouveau numéro un Français n'est malheureusement pas parmi les 8 meilleurs joueurs mondiaux, condition obligatoire pour obtenir son ticket pour le Masters. Mais rassurez-vous, il y aura quand même de très beaux matches. Roger Federer retrouvera peut-être son meilleur ennemi, Rafael Nadal qui fait son grand retour. Et puis le Masters, c'est aussi pour vous mesdames. A Londres, tous les joueurs se présenteront en costard trois pièces lors d'une soirée de gala (à suivre du dimanche 21 au 27 novembre sur Canal +).