14e journée: Ils ont dit...

  • A
  • A
14e journée: Ils ont dit...
Partagez sur :

Retrouvez ici les principales réactions à l'issue de la 14e journée de Ligue 1: Lens-Lyon: 1-3 Claude Puel (entraîneur de Lyon, devant la caméra de Canal+): "On a fait une très belle seconde période, avec du jeu et des buts magnifiques. On continue notre bonhomme de chemin. On a commencé le match très crispé. Heureusement qu'on fait cette belle seconde période. Au vu des autres résultats, on se devait de gagner ce soir." Jean-Guy Wallemme (entraîneur de Lens, sur le site de RMC): "On a dépensé beaucoup d'énergie en première période, on aurait pu rentrer aux vestiaires avec deux buts d'avance. On a ensuite baissé de pied physiquement. On n'a pas leur talent. C'était compliqué d'enrayer la fraîcheur et le talent de Gourcuff et de Lisandro. Ils ont mis beaucoup plus de mouvement et de rythme. Mais même si on avait marqué ce deuxième but, ce n'aurait pas été une assurance pour gagner. Il aurait fallu qu'on travaille cette équipe un peu plus. On marque un coup d'arrêt. Mais on n'aura pas toujours le même adversaire en face de nous. Gourcuff et Lisandro ont clairement fait pencher la balance, on a mis trop de largesse au niveau de notre milieu de terrain et de notre défense." Lille-Monaco: 2-1 Eden Hazard (attaquant de Lille, devant la caméra de Foot+): "C'est vrai que j'ai pu apporter ma pierre à l'édifice. On prend les trois points et la tête du championnat. Il faut continuer comme cela et se lâcher à l'extérieur. Notre prochain match est à Bordeaux, on va tout donner et essayer de récolter le plus de points possibles. On aura notre mot à dire mais on vise les cinq premières places. J'ai fait un bon match, c'est sûr que sur les buts je suis impliqué. C'est tout ce qu'on demande à un joueur." Laurent Bonnart (défenseur de Monaco, devant la caméra de Foot+): "Sur la physionomie du match, ils ont eu beaucoup plus d'occasions que nous. On arrive à revenir au début de la seconde période mais on a subi par la suite. C'est vrai que c'était difficile. Les un-contre-un étaient difficiles. Ils ont des joueurs de grande qualité. On était venu pour essayer de faire le meilleur résultat possible, on repart avec zéro point. Hazard ? C'est un très grand joueur. Ce soir, il a fait un match extraordinaire. On a vraiment souffert face à lui, et même face à toute l'équipe adverse. Ça n'a pas été simple. On aurait bien aimé prendre un point parce qu'on en a besoin. On a nos supporters, on demande un peu de soutien et on a le devoir de faire des bonnes prestations." Arles-Avignon-Bordeaux: 1-2 Benoît Trémoulinas (défenseur de Bordeaux, devant la caméra de Foot+): "Ça a été difficile en début de match mais l'expulsion a tout changé. Même si a dix contre contre, on doit mieux faire parce qu'on se fait peur sur des contres adverses. Tout n'est pas parfait mais l'essentiel, c'est de prendre les trois points. C'est important pour la confiance car on se sent mieux depuis un mois et ça donne des perspectives intéressantes pour le prochain week-end à Lille." Faruk Hadzibegic (entraîneur d'Arles-Avignon, sur le site de RMC): "Il y a eu cette exclusion qui a tout changé. Mais Bordeaux était supérieur. On était peut-être au maximum de notre motivation, ça nous a beaucoup gênés. Face à Valenciennes, ça va être un tout autre match. Sur le 4e but bordelais, il y a un coup de sifflet d'un supporter. On s'arrête et on prend le but. Il y a encore beaucoup de naïveté. Je suis contre l'arbitrage vidéo. J'espère qu'on va accepter l'erreur humaine. Mais l'arbitrage doit se remettre en question. On ne peut pas parler, pas rouspéter. Et si on ne dit rien, on nous traite de con." PSG-Caen: 2-1 Sylvain Armand (défenseur du PSG, devant la caméra de Foot+): "On savait que ce serait difficile, ils restaient sur une série négative et après le match à Lorient on a eu une semaine sans jouer où on a peut-être laissé retomber la pression. On savait qu'on tomberait sur une équipe de Caen qui allait défendre et évoluer en contre, c'est ce qu'ils ont fait. Aujourd'hui, c'est l'état d'esprit qui a changé, même en difficulté on arrive à être solide et à se créer des situations. Avant on aurait pas gagné ces matches-là. C'est important d'être là-haut par rapport aux autre saisons mais la route est longue et on se prépare à gagner les matches les uns après les autres et à prendre le plus de points possible." Franck Dumas (entraîneur de Caen, sur le site de RMC): "On traverse une mauvaise période. C'était mieux au niveau de l'état d'esprit mais on commet trop d'erreurs individuelles. Je n'ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs, à part deux fois dix secondes sur 90 minutes. Après, on manque de réussite et il y a un penalty flagrant sur le but d'Hoarau. Vous avez vu les images. Traoré est passé d'un maillot S à un maillot XL... Quand on est dans cette situation, rien ne sourit. Au niveau du jeu j'ai vu deux belles équipes mais au niveau de la confiance, il y en a une au-dessus de l'autre. C'est facile de gommer les erreurs collectives mais beaucoup plus compliqué de gommer les erreurs individuelles. Je vais m'appuyer pour cela sur le contenu qui est plutôt positif malgré le résultat. L'envie et la qualité sont là, maintenant ça va se jouer dans les têtes." Toulouse-OM: 0-1 Moussa Sissoko (milieu du TFC, devant la caméra de Foot+): "Ce match se joue à peu de choses, je pense que l'on a fait un bon match, solide, on a voulu produire du jeu, mais on aurait pu insister offensivement. A la fin on prend ce but qui nous met KO, c'est dommage. Il va falloir digérer cette defaite qui nous fait mal et aller gagner à Auxerre." Andre Ayew (attaquant de l'OM, devant la caméra de Foot+): "Ça fait plaisir d'entrer en jeu et de marquer. On était plusieurs à rentrer fatigués de sélection, le coach avait fait tourner, mais c'est surtout une victoire importante après la défaite à Paris. Elle nous fait du bien. Le plus important pour nous c'est d'être champion à la fin et on va tout faire pour ça. On rentre tous avec l'envie de bien faire mais on est tombé face à une équipe de Toulouse combative. A la fin du match, c'etait du va-et-vient, tout le monde pouvait marquer et c'est tombé sur nous. On repart de Toulouse heureux." Rennes-Brest: 2-1 Romain Danzé (défenseur et capitaine de Rennes, devant la caméra de Foot+): "Forcément, c'est bon ! Ça faisait un petit moment qu'on n'avait pas gagné. En plus, c'est un derby ! On sentait que c'était un match important pour les supporters, pour les gens du club. Et ce sont trois points qui font du bien." Oscar Ewolo (milieu et capitaine de Brest, devant la caméra de Foot+): "Il y a de la déception. On est tombé contre une bonne équipe. On est en train de vivre un moment difficile, car on est physiquement un peu moins bien. Ça se ressent dans l'impact et dans la circulation du ballon." Saint-Etienne-Auxerre: 1-1 Stéphane Grichting (défenseur d'Auxerre, devant la caméra de Foot+): "Compte tenu de la première période, on peut être déçu. On a l'occasion de mettre le deuxième et le match aurait été plié. Ils étaient mieux que nous physiquement et c'était difficile après. On arrache le nul, on continue notre série et c'est important pour nous. On a fait un match solide, mais Saint-Etienne a des arguments à domicile. Au final, c'est un match nul assez logique." Jérémie Janot (gardien de Saint-Etienne, devant la caméra de Foot+): "On se met en difficulté tout seul en première période sur un coup de pied arrêté. La réaction de l'équipe est très belle, on revient au score contre Caen, contre Lorient et maintenant contre Auxerre. Mais ce serait mieux d'ouvrir le score, car on ne va pas pouvoir fournir une telle débauche d'énergie tous les week-ends. Mais la réaction était belle, il faudrait maintenant valider ce nul par une victoire à l'extérieur." Nancy-Valenciennes: 2-0 Marama Vahirua (attaquant de Nancy, devant la caméra de Foot+): "Ça fait plaisir de gagner chez nous, en plus avec la manière. Mais on sait d'où on vient et il ne faut pas s'enflammer. On doit confirmer. Ce soir, on savoure mais la situation reste difficile. L'injustice de Bordeaux nous a tous réveillés. J'avais commandé ma pagaie mais elle s'était perdue. Ce soir, je l'ai retrouvée." Grégory Pujol (attaquant de Valenciennes, devant la caméra de Foot+): "On a été absents. Et ils ont été réalistes devant. On n'avait pas assez de volonté d'aller de l'avant." Sochaux-Lorient: 2-0 Francis Gillot (entraîneur Sochaux, devant la caméra de Foot+): "Après un quart d'heure de jeu difficile, l'équipe a su réagir. J'avais visionné la cassette du match de Saint-Etienne. Nous sommes capables de faire des bonnes choses, mais nous manquons encore de régularité. Nous avons su marquer le premier but juste avant la pause et le deuxième à un moment crucial. Les deux équipes ont offert un bon spectacle." Fabien Audard (gardien Lorient, devant la caméra de Foot+): "Nous restions sur trois bons matches, mais avec une prestation pareille, on ne méritait pas mieux. C'est un non match, nous sommes passés au travers. On a rendu le match facile à Sochaux. Nous n'étions pas dans le coup." Nice-Montpellier: 0-1 Olivier Giroud (attaquant de Montpellier, devant la caméra d'Orange Sport): "Si je marque, c'est grâce au boulot des mecs avant qui ont bien fatigué la défense. Le terrain était gras, les conditions étaient difficiles, mais au nombre d'occasions on est devant, c'est normal de l'emporter ce soir. En ce moment, on est plutôt bien, il y a une grosse solidarité, on vit bien ensemble et j'espère que ça va continuer, on va travailler pour ça." Eric Roy (entraîneur de Nice, sur le site de RMC): "C'est toujours une déception, surtout quand on perd à domicile. C'était un match particulier avec ces conditions difficiles. Ca pouvait basculer d'un côté comme de l'autre. On est tombé sur une bonne équipe de Montpellier. Une équipe solide avec beaucoup de certitudes dans son jeu. C'est la différence entre une équipe première et une autre qui se cherche. On voit que lorsque l'on est affaiblit, ca devient difficile. C'est une période délicate, il faut faire le dos rond et travailler. Notre jeu est trop pauvre dans l'utilisation du ballon. On manque de maitrise. Je n'ai pas grand chose à reprocher à mes joueurs sur l'état d'esprit. Mais il manque en ce moment quelque chose pour faire la différence. Nous devons faire des enchainements plus propres dans le jeu. Cet ensemble de chose fait la différence à l'arrivée."