VIDEOS - Angleterre-Islande : Joe Hart, symbole de la faillite anglaise

  • A
  • A
VIDEOS - Angleterre-Islande : Joe Hart, symbole de la faillite anglaise
Hart triste.@ PAUL ELLIS / AFP
Partagez sur :

BOULETTE - Une grosse erreur de Joe Hart a coûté l'élimination de l'Angleterre, lundi soir face à l'Islande (2-1).

VIDEO

Et une boulette de plus pour un gardien anglais ! Lors de la défaite contre l'Islande (2-1), lundi soir, Joe Hart a perpétué la tradition des gaffes en tous genres des portiers de Sa Majesté qui ont coûté si cher à l'Angleterre ces dernières années.

Gants en mousse. A la 18e minute de ce huitième de finale de l'Euro 2016, le gardien de Manchester City a piteusement laissé filer au fond de ses filets un tir de Sigthorsson alors qu'il était sur la trajectoire et que la frappe était peu puissante.



Dans la droite ligne de ses prédécesseurs. Hart rejoint donc la longue liste des James, Robinson et Carson, tous auteurs de bourdes mémorables dans des moments clés. Star de ce palmarès, David "Calamity" James est nommé gardien N.1 de l'Angleterre à l'issue de la Coupe du monde 2002. Un Mondial marqué par l'élimination de la sélection aux Trois Lions en quart de finale face au Brésil (2-1) à cause... d'une boulette de David Seaman qui a mal évalué la trajectoire d'un coup-franc de Ronaldinho.

C'est le début d'une ère maudite pour les gardiens anglais. James, en septembre 2004, commet une énorme erreur lors d'un match contre l'Autriche (2-2). Il est alors remplacé par Paul Robinson, qui à son tour va poursuivre la tradition. Il encaisse notamment un but en 2006 face à la Croatie... sur une passe en retrait d'un de ses défenseurs et l'Angleterre s'incline (2-0).

Un an plus tard, contre ces mêmes Croates, c'est Scott Carson qui officie dans les cages à Wembley. Et dès la 8e minute, il laisse échapper un ballon dans ses propres filets sur une frappe croate anodine. Cette erreur coûtera une défaite aux Anglais (3-2), et la qualification pour le tournoi continental.

Viendra ensuite Robert Green, auteur à son tour d'une erreur énorme lors de l'entrée en lice de sa sélection dans le Mondial 2010, face aux Etats-Unis. La rencontre se terminera sur un nul (1-1), mais l'Angleterre atteindra tout de même les huitièmes de finale où elle tombera lourdement contre l'Allemagne. Gordon Banks et Peter Shilton attendent encore désespérément un digne successeur.

Une faillite collective. Cependant, si Joe Hart a une grosse responsabilité dans la défaite des Anglais face à l'Islande, c'est bien toute l'équipe qui a failli. Harry Kane, meilleur buteur de Premier League cette saison avec 25 buts, est resté muet pendant cet Euro, incapable même de tirer un coup franc correctement. Un échec cinglant qui a eu la peau du sélectionneur Roy Hodgson (68 ans), deux ans après une cuisante élimination au premier tour du Mondial brésilien, après laquelle il avait déjà tangué.