Angleterre : 200 interdictions de stade après les violences à West Ham

  • A
  • A
Angleterre : 200 interdictions de stade après les violences à West Ham
Mercredi soir, supporters de Chelsea et supporters de West Ham s'étaient affrontés violemment. @ Ian KINGTON / AFP
Partagez sur :

West Ham a prévenu que les 200 personnes en cours d'identification seront traînées devant les tribunaux, pour leur interdire d'assister à un match de football en Angleterre.

Deux cents interdictions de stade ont été prononcées après les violences entre supporters rivaux au London Stadium, mercredi soir en Coupe de la Ligue anglaise entre West Ham et Chelsea, ont annoncé les Hammers, jeudi soir dans un communiqué.

Identification en cours. "West Ham et le London Stadium sont en train de finaliser l'identification de 200 individus qui recevront des interdictions de stade pour avoir été impliqués dans les incidents en marge de la victoire de West Ham contre Chelsea en Coupe de la Ligue", est-il écrit dans le communiqué commun.

"Bannis à vie". "Une fois identifiés, ceux qui se sont mal comportés seront bannis à vie des tribunes de West Ham", avait prévenu plus tôt le club de l'Est de Londres, ajoutant qu'il irait devant les tribunaux pour empêcher les fautifs d'assister à nouveau à un match partout en Angleterre.

Trois inculpations. Après avoir annoncé l'arrestation de sept personnes pour trouble à l'ordre public plus tôt dans la journée, la police de Londres a finalement rectifié le chiffre à six. Parmi ces six personnes, trois ont été inculpées.