Allemagne : l'entraîneur Thomas Tuchel quitte le Borussia Dortmund

  • A
  • A
Allemagne : l'entraîneur Thomas Tuchel quitte le Borussia Dortmund
Thomas Tuchel quitte le club sans qu'une raison précise n'ait été invoquée.@ CHRISTOF STACHE / AFP
Partagez sur :

Le club de la Ruhr, vainqueur samedi de la Coupe d'Allemagne, et son entraîneur se séparent après des tensions en interne.

L'entraîneur du Borussia Dortmund Thomas Tuchel, qui était en froid avec le directeur exécutif Hans-Joachim Watzke, a quitté ses fonctions, a annoncé mardi le club allemand, quart de finaliste de la dernière Ligue des champions.

Une cause de départ floue. "Nous remercions Thomas Tuchel (…) pour les succès sportifs au sein du BVB (Ballspiel-Verein Borussia)" qui vient de remporter la Coupe d'Allemagne, indique dans un communiqué le club de Bundesliga, sans expliquer en détail les raisons de cette séparation "avec effet immédiat". Dortmund "ne s'exprimera pas en détail sur les raisons derrière cette séparation", prévient le communiqué, qui insiste sur le fait que le club "accorde une grande importance au fait que la cause (de ce départ) n'est en aucun cas une divergence de vues entre deux personnes".

Des tensions palpables. "Le bien du club (...) sera fondamentalement toujours beaucoup plus important que les individus ou les différences entre eux", poursuit le texte, dans une allusion aux rapports orageux entre Tuchel et le directeur exécutif de Dortmund, Hans-Joachim Watzke. Les tensions entre les deux hommes étaient palpables depuis plusieurs mois.

L'attentat de Dortmund, un point de friction. L'entraîneur âgé de 43 ans et le directeur exécutif s'étaient notamment accrochés à propos de la décision de disputer le quart de finale aller de Ligue des champions contre Monaco moins de 24 heures après un attentat à la bombe visant le bus de l'équipe, qui avait fait un blessé parmi les joueurs, le défenseur Marc Bartra. Hans-Joachim Watzke avait défendu la tenue du match en invoquant l'absence d'alternative au niveau du calendrier, alors que l'entraîneur s'était ému d'une décision qui ne respectait pas à ses yeux le choc émotionnel vécu par les joueurs.