Affaire Froome : Quintana espère que les autorités feront "bien leur travail"

  • A
  • A
Affaire Froome : Quintana espère que les autorités feront "bien leur travail"
Nairo Quintana a été deux fois le dauphin de Froome sur le Tour. @ AFP
Partagez sur :

Le Colombien, deux fois deuxième du Tour de France, n'a pas accablé le coureur britannique, qui a subi un contrôle antidopage anormal. 

L'affaire Chris Froome fait grand bruit au sein du peloton. Nairo Quintana, deux fois deuxième du Tour de France, a réagi avec prudence au contrôle antidopage anormal du Britannique. Le Colombien a ainsi espéré que les autorités antidopage "fassent bien leur travail". 

Froome, quadruple vainqueur du Tour de France, a subi un contrôle antidopage qui a révélé une concentration de salbutamol (anti-asthmatique) deux fois supérieure au seuil autorisé, lors de sa victoire sur le Tour d'Espagne en septembre. L'Union cycliste internationale (UCI) a ouvert une procédure contre le Britannique de 32 ans, qui encourt la perte de sa victoire dans la Vuelta et une éventuelle suspension.

"Comme pour n'importe quel coureur." "Nous espérons que les institutions de contrôle feront les choses correctement, voilà tout, comme pour n'importe quel coureur qui est passé par cette situation", a déclaré Quintana à la presse lors de la présentation à Madrid de l'effectif 2018 de son équipe Movistar.

Quintana, âgé de 27 ans, est l'un des principaux rivaux de Froome sur les courses par étapes. Il a terminé deux fois dauphin du Britannique sur la Grande Boucle (2013, 2015) avant d'achever l'édition 2016 à la troisième place derrière Froome et le Français Romain Bardet.