A l'entraînement, le gardien suisse porte des lunettes noires pour améliorer ses réflexes

  • A
  • A
A l'entraînement, le gardien suisse porte des lunettes noires pour améliorer ses réflexes
Man in black. @ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

HIGH-TECH - Occultant partiellement la vue, ces lunettes sont censées accélérer la vitesse de réaction du portier de la sélection helvète. 

Non, ce n'est pas un ultime accessoire bling-bling de footballeur. Les lunettes noires que porte parfois Yann Sommer, le gardien de la sélection suisse, à l'entraînement, sont un produit high-tech destiné à améliorer ses réflexes, dont les attaquants français feraient bien de se méfier. "Elles occultent partiellement la vue, elles clignotent un peu", explique le portier de 27 ans dans une interview avec l'agence sportive allemande SID. Un gadget qui fonctionne selon le principe du stroboscope, avec des lunettes qui peuvent changer de luminosité en quelques fractions de seconde.

"Différents réglages possibles". Jusqu'ici ces lunettes "disco" étaient surtout utilisées aux Etats-Unis dans le football américain ou le baseball. L'entraîneur des gardiens suisses, Patrick Foletti, a eu l'idée de les utiliser à son tour. "Je regarde beaucoup ce qu'on fait dans les autres sports, et j'essaye d'y trouver de nouvelles choses", raconte l'ancien gardien de Lucerne. Au-delà de l'effet "Men in black", ces lunettes magiques permettent "d'accélérer la vitesse de réaction", précise Sommer. "Il y a différents réglages possibles, le cerveau est mis à contribution", ajoute le gardien. L'accessoire serait-il pour quelque chose dans sa prestation impeccable samedi lors de la victoire contre l'Albanie (1-0) ? On espère en tous cas qu'il ne suffira pas à arrêter les buts des Bleus, le 19 juin.