500 miles d'Indianapolis : Simon Pagenaud déçu et perplexe

  • A
  • A
500 miles d'Indianapolis : Simon Pagenaud déçu et perplexe
"C'est dommage, c'est la course de l'année, donc il va falloir attendre jusqu'à l'année prochaine", a déclaré le champion en titre@ JARED C. TILTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Simon Pagenaud n'est plus en tête du classement mais il reste dans la course puisqu'il n'a que onze points de retard sur son coéquipier brésilien Helio Castroneves.

Le Français Simon Pagenaud, champion IndyCar en titre, était déçu de sa 14ème place aux 500 miles d'Indianapolis dimanche et ne parvenait pas à s'expliquer le déficit de performance de sa voiture, lui qui n'a jamais pu jouer les premiers rôles.

Un accident qui lui a fait perdre plusieurs places. Qualifié en 23ème position, le Poitevin était remonté dans le top 10 quand il a été pris dans un accident à 17 tours de l'arrivée, qui a éliminé une demi-douzaine de concurrents. Il a échappé par miracle au carnage, mais il a dû repasser par les stands, ce qui lui a fait perdre plusieurs places.

>> Découvrez la vidéo de l'accident entre Scott Dixon et Jay Howard :

"J'ai un peu de chance, j'ai vu que ça partait à droite... J'ai fait ce que j'ai pu pour éviter le problème, mais les pneus n'ont pas survécu, donc il a fallu ravitailler. Je finis la course, c'est déjà bien, mais ça nous a coûté cher", a-t-il expliqué.

Un manque d'agressivité de la voiture. Même sans cet épisode, Pagenaud qui avait fait de cette 101ème édition des 500 miles l'un des objectifs de sa saison, savait depuis le départ qu'il ne pourrait pas lutter pour la victoire. "Mon aileron avant a été endommagé assez tôt. Au mieux on était à 221 miles par heure au tour (355 km/h), et encore, en bénéficiant d'une aspiration, quand les autres étaient à 223 (358 km/h)", a relevé le pilote de l'écurie Penske, en regrettant aussi un manque d'agressivité dans les phases de "restarts", quand la course repart après une neutralisation.

"Il va falloir attendre jusqu'à l'année prochaine" ."On a rajouté de l'appui aérodynamique, mais c'était la mauvaise chose à faire. On s'est retrouvé trop lents, chose que je ne comprends pas parce que mes coéquipiers avaient plus d'appuis durant toute la course" et ça ne les a pas gênés, a-t-il noté. "C'est dommage, c'est la course de l'année, donc il va falloir attendre jusqu'à l'année prochaine. Mais on se remet en version championnat maintenant : on arrive à Detroit, un circuit qui va bien nous convenir. On a un petit avantage avec l'aérodynamique sur les circuits routiers, donc on devrait être bien", a-t-il tenté de positiver.

Le Français n'a que onze points de retard. Pagenaud a abandonné la première place au classement général du Championnat IndyCar à son coéquipier brésilien Helio Castroneves, 2ème dimanche, mais il est toujours dans le coup et ne compte que onze points de retard sur le nouveau leader.