Révélations sur Philippot : "Je suis scandalisé"

  • A
  • A
Révélations sur Philippot : "Je suis scandalisé"
@ REUTERS
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE E1 - Avant Florian Philippot, de nombreuses personnalités politiques ont été "outées" à l'instar du secrétaire national de l'UMP David-Xavier Weiss, "scandalisé" par de telles méthodes.

"Je suis scandalisé". Vendredi matin dans le Grand Direct de l'actu, David-Xavier Weiss, le secrétaire national de l'UMP chargé des médias, a fustigé l'"outing" de Florian Philippot. Le magazine people Closer a, en effet, publié vendredi une photo du cadre du FN avec un homme présenté comme son compagnon. Un procédé qui rappelle à David-Xavier Weiss de mauvais souvenirs : lui-même avait vu, en 2011, son homosexualité révélée contre sa volonté dans le Canard enchaîné. Témoignage.

>> LIRE AUSSI - Philippot va porter plainte contre Closer



>> LIRE AUSSI : Révélations sur Philippot : la patronne de Closer se justifie

"Ma famille n'était pas au courant". Lorsqu'en 2011, le Canard enchaîné affirme que David-Xavier Weiss est en couple avec un ancien ministre, ce dernier est mis devant le fait accompli. "Je l'ai su un peu avant, le mardi soir. Je l'ai très mal vécu, c'est une chose que l'on veut réserver à ses proches. Or, ma famille n'était pas au courant", a-t-il raconté à Jean-Marc Morandini.



Weiss : "Philippot n'a pas moins de droits...par Europe1fr

>> LIRE AUSSI : "Révélations sur Philippot, "une atteinte très grave" pour Le Pen"

"Je ne voulais pas en parler publiquement." "Mes prises de position sont indépendantes de ma vie personnelle et privée",  a fait valoir le maire-adjoint de Levallois qui estime, par conséquent, légitime de "ne pas vouloir en parler publiquement". David-Xavier Weiss a ainsi dit comprendre "tout à fait" le refus de Florian Philippot de parler de son homosexualité.

D'autant, a-t-il argumenté, que le frontiste "a des positions personnelles plutôt en phase" avec le respect des droits des homosexuels, selon lui, et ce "contrairement à d'autres personnalités politiques, de droite ou de gauche, qui ont un discours public sur la famille et qui, par derrière, ont des mœurs très éloignées que ce qu'ils prônent publiquement". "Florian Philippot n'a pas moins de droits parce qu'il est au FN que des gens à l'UMP et au PS qui vivent dans le placard", a-t-il encore martelé.



Une manière de "déstabiliser". Jugeant "assez honteux" et "pas très glorieux" le procédé de Closer, David-Xavier Weiss a estimé que derrière un "outing" il y avait "un argument politique pour déstabiliser". Il a ainsi, pour ce qui le concerne, expliqué qu'il en voulait moins au Canard enchainé - contre lequel il a porté plainte - qu'"aux proches de Valérie Pécresse" puisque son "outing" s'inscrivait, selon lui, "dans le cadre d'une guerre interne entre elle [la députée UMP, NDLR] et moi suite aux régionales en Ile-de-France".

Des "accusations mensongères". L'entourage de Valérie Pécresse a réagi auprès d'Europe 1 après ces derniers propos de David-Xavier Weiss. "Ces accusations sont totalement mensongères et infondées. Il ne faut pas réécrire l'histoire", conteste un proche de la conseillère régionale, qui poursuit : "pendant la campagne des régionales de 2010, Valérie Pécresse a été victime de diffamations et d'attaques personnelles indignes, venant d'un site internet intitulé lesindiscrets.com", un site cofondé par David-Xavier Weiss.