Vos comptes bancaires en ligne sont-ils bien sécurisés ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Europe 1 et une journaliste de Que choisir font le point sur les comportements à adopter pour éviter les mauvaises surprises.

Soldes de comptes consultés à distance par Internet, mots de passe piratables, données bancaires accessibles depuis un smartphone… votre compte bancaire est-il bien sécurisé ? Que Choisir, dans un numéro spécial argent actuellement en kiosques, fait le tour des banques et dévoile son classement comparatif au terme d’une enquête d’un an. Surtout, le magazine revient sur les différents risques encourus par l'utilisation des services bancaires en ligne.

Le smartphone plus sécurisé. "Il y a différents modes de piratage. Ils concernent essentiellement la carte bancaire et le chèque. La France est l’un de pays les plus utilisateurs de chéquiers en Europe", explique Pascale Barlet, rédactrice en chef adjointe, au micro du Grand Direct de l’Actu. Pour autant, les interfaces informatiques restent aussi particulièrement sensibles aux attaques et au vol de données. "Les mobiles sont un peu mieux sécurisés que les interfaces sur ordinateur ou I-pad", relève cependant la spécialiste.

"Il faut veiller à utiliser un poste sécurisé", qui fonctionne plutôt par 3G que Wi-Fi. "Le Wi-Fi c’est un réseau qui envoie des ondes, et il est facile de capter des ondes quand on est un pirate", développe-t-elle.

Mot de passe. Surtout, quelques précautions élémentaires s’imposent. "Le mot de passe que vous allez utiliser est très important. On dit que le mieux c’est de mélanger des chiffres et des lettres. Malheureusement, aujourd’hui les mots de passe les plus utilisés en France c’est 'password' et 'football'. On a encore des progrès à faire… ", déplore Pascale Barlet, qui déconseille fortement d’utiliser la fonction "mémoriser". "Il vaut mieux rentrer à chaque fois son mot de passe, même s’il est un peu long. La mémorisation va faciliter le piratage".

Vol de données. Enfin, les techniques d’hameçonnage ou de phishing restent l'une des principales menaces pour nos données bancaires à l'heure du tout numérique. "C’est assez régulier que l’on puisse recevoir un coup de fil, un SMS ou un mail de quelqu’un qui se fait passer pour un proche et qui aurait besoin d’argent… Il faut d’abord contacter sa banque, ne pas répondre, et vérifier que le message vienne bien de la personne en question".