L'Île-de-France portera plainte après chaque violence dans les lycées

  • A
  • A
L'Île-de-France portera plainte après chaque violence dans les lycées
Valérie Pécresse, présidente de l'Île-de-France.@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Valérie Pécresse, présidente de la région, a également demandé au ministère de l'Intérieur de prendre des "sanctions exemplaires".

La Région Île-de-France portera "systématiquement" plainte en cas d'agressions et dégradations dans les lycées comme celles survenues lors des manifestations de jeunes contre le projet de loi Travail, a affirmé mercredi Valérie Pécresse, présidente (Les Républicains) de la Région.

Un lycée et un proviseur visés. Il y a eu mardi à Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine "une attaque ultra-violente d'un lycée (Léonard-de-Vinci) avec des dégradations inacceptables", a indiqué Valérie Pécresse à l'ouverture de trois jours de séance plénière du Conseil Régional. Vendredi dernier, c'est le proviseur du lycée Paul-Bert dans le 14e arrondissement de Paris qui a été "agressé très violemment". La Région portera "systématiquement plainte lorsqu'il y aura des agressions et des dégradations commises dans les lycées franciliens", a-t-elle ajouté.

Appel à Bernard Cazeneuve. Valérie Pécresse a dit avoir demandé au ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve des "sanctions exemplaires face à ces exactions". Elle a appelé les "manifestants à respecter les écoles de la République". Plusieurs plaintes ont été déposées au cours de ces derniers jours, indique-t-on à la Région.