Vincennes : une directrice d'école interdit le port du short aux filles, les parents s'indignent

  • A
  • A
Vincennes : une directrice d'école interdit le port du short aux filles, les parents s'indignent
@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

Une école élémentaire du Val-de-Marne s'est attiré l'incompréhension et la colère de parents d'élèves en interdisant aux fillettes de porter des shorts pour des raisons hasardeuses.

Les parents dénoncent une intimidation. Plusieurs fillettes de l'école Libération-Est de Vincennes dans le Val-de-Marne ont été apostrophées dans leur école par la direction et se sont vu interdire de porter un short. Une décision qui passe mal auprès des parents. L'affaire fera même l'objet d'un prochain conseil d'école.

"Parce que vous avez ou allez avoir vos règles". Une maman raconte que sa fille qui met des shorts depuis que les températures grimpent a reçu la consigne de ne plus porter de short, tout comme plusieurs autres de ses petites camarades, indique Le Parisien. A l'une qui avait osé demander pourquoi, on aurait répondu : "Parce que vous avez ou allez avoir vos règles." D'autres remarques du même acabit auraient également fusé pour "justifier" de ne pas autoriser les shorts, comme le risque d'attraper des microbes et d'avoir la gastro. Des réflexions qui ont permis aux parents de dénoncer une "intimidation, de la pression orale sur les filles". Un père a même décidé d'écrire aux rectorat.

"Quiproquo" ? Les parents d'élèves ont eu rendez-vous vendredi avec la direction. L'Association des parents d’élèves des écoles de l’Est de Vincennes (Apev) a estimé à l'issue de cette réunion que l'affaire relevait du "quiproquo" et allait être "réglée en interne", précisant que le "caractère discriminatoire" des remarques au sujet du port du short à l’école n'était "pas avéré". La FCPE a quant à elle indiqué que la directrice allait "revoir sa position" mais exigeait toujours "une tenue correcte à l'école". La question devrait être définitivement réglée lors du conseil d'école dans la semaine à venir.