Vers des sanctions plus dures pour usage du téléphone au volant ?

  • A
  • A
Vers des sanctions plus dures pour usage du téléphone au volant ?
7 % des conducteurs observés dans le cadre de l'enquête de la Prévention routière téléphonaient au volant.@ JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :

Selon Le Parisien, la délégation interministérielle à la Sécurité routière souhaite que les sanctions contre les automobilistes faisant usage de leur téléphone portable au volant soient durcies.

"Face à des automobilistes qui ont un comportement d'addiction à leur téléphone, il faut renforcer les sanctions." Cette phrase d'un responsable de la délégation interministérielle à la Sécurité routière, interrogé par Le Parisien, annonce une future montée en gamme des sanctions pour usage du téléphone au volant.

Une étude portant sur 20.575 véhicules. Cette volonté mise en avant par le quotidien francilien intervient alors que la Prévention routière vient de publier une nouvelle étude sur le comportement des Français au volant.

Entre janvier et mars, des bénévoles de l'associations ont observé pas moins de 20.575 véhicules dans 80 communes. Et ils ont noté que l'usage du téléphone était encore très répandu. Le Parisien évoque par exemple ces 7% de conducteurs qui étaient au téléphone alors que leur véhicule roulait.