Verglas : pic exceptionnel de fractures lors du weed-end à Lille

  • A
  • A
Verglas : pic exceptionnel de fractures lors du weed-end à Lille
Le verglas tenace s'est déposé samedi matin dans une agglomération qui compte de nombreuses rues pavées. Ici dans le centre de Lille.@ AFP
Partagez sur :

Beaucoup d'habitants ont été surpris par le verglas tenace qui s'était déposé samedi matin dans l'agglomération lilloise. 

La métropole lilloise a connu un pic exceptionnel de fractures dues au verglas lors du passage à la nouvelle année, provoquant le déclenchement du "plan blanc" à l'hôpital d'Armentières. "En l'espace d'un peu plus de deux heures samedi entre 08h et 10h30, on a eu au niveau du Samu 250 interventions pour des fractures, ce qui nous a mis en difficulté, notamment pour amener les gens à l'hôpital", a déclaré le chef des urgences au CHRU de Lille, Patrick Goldstein.

"Ce qui est très particulier c'est la soudaineté de l'événement et la densité très importante de fractures à opérer dans un espace temps très limité. En 40 ans de vie professionnelle, je n'avais jamais connu ça", a confié Patrick Goldstein, précisant que "tous les hôpitaux" avaient dû rappeler du personnel.

Un verglas tenace. Beaucoup d'habitants ont été surpris par le verglas tenace qui s'était déposé samedi matin dans une agglomération qui compte de nombreuses rues pavées, renforçant les risques de glissades et de fractures. Plusieurs hôpitaux de la métropole lilloise se sont déclarés "en tension". L'hôpital d'Armentières a même dû activer samedi à 18h le "plan blanc", un dispositif de mobilisation maximale prévu pour les situations sanitaire d'urgence et de crise, "car il y avait 35 patients victimes de fractures en attente", a indiqué lundi la direction de la communication de l'hôpital. Ce plan permet notamment de déprogrammer des activités non indispensables, d'ouvrir des lits supplémentaires ou de renforcer les équipes de professionnels de santé.

La vigilance verglas levée. Au CHRU de Lille, certains patients, qui étaient blessés samedi, souvent pour des fractures du poignet, de l'épaule ou du col du fémur, ont été opérés dimanche ou lundi matin. L'épisode de surcharge est désormais "terminé", a indiqué lundi vers 10h Patrick Goldstein. La vigilance verglas et neige pour le département du Nord a été levée lundi matin, selon Météo-France.