Vent violent : 190.000 foyers privés d'électricité

  • A
  • A
Vent violent : 190.000 foyers privés d'électricité
Les décrochages se concentrent en Normandie, Bretagne et Pays-de-Loire.@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Plusieurs dizaines de milliers de foyers sont privés d'électricité jeudi soir alors que la France est traversée par des vents violents.

Les vents violents qui touchent une grande partie du nord de la France prive 190.000 foyers d'électricité jeudi soir. À 22 heures, les coupures d'électricité touchaient 110.000 foyers en Normandie, 26.000 en Picardie, 8.000 en Pays-de-Loire, 5.000 en Bretagne, 5.600 dans le Nord-Pas-de-Calais et 4.000 en Champagne-Ardenne, selon le gestionnaire du réseau de distribution Enedis. En début de soirée, Météo-France avait lancé une vigilance rouge pour vent violent dans cinq départements et orange pour 37 autres.



Cet épisode a également entraîné l'interruption du trafic SNCF entre Paris et la Picardie. La préfecture de l'Oise évoque "des chutes d'arbres et des problèmes de caténaires". En outre, "le trafic à l'aéroport de Beauvais-Tillé est suspendu : les vols sont redirigés vers l'aéroport de Lille Lesquin", a déclaré la préfecture. Le trafic aérien est également perturbé sur les aéroports de Paris.

Mobilisation de renforts. "La situation va encore évoluer au cours de la nuit" au fur et à mesure que la tempête se déplace vers l'est du territoire, prévient Enedis. À l'ouest, en Bretagne, plusieurs milliers de foyers avaient ainsi déjà retrouvé lumière et chauffage, puisqu'en début de soirée ils étaient encore plus de 13.000 à manquer de courant, contre 5.000 à 22 heures.

Le gestionnaire du réseau a mobilisé 1.200 techniciens et fait appel à des entreprises partenaires pour réparer les dégâts que le vent a causés sur le réseau et rétablir l'électricité, a précisé le gestionnaire du réseau de distribution. Mais "la progression des interventions est rendue difficile par les conditions météorologiques encore instables", note Enedis. Des renforts seront mobilisés vendredi matin.