Vaste arnaque à "l'appel en absence"

  • A
  • A
Vaste arnaque à "l'appel en absence"
Partagez sur :

Des milliers de clients d'Orange ont été victimes de ce stratagème, qui consiste à inciter l'abonné à rappeler un numéro surtaxé.

Si votre téléphone portable affiche un appel en absence provenant d’un numéro qui commence par 08, ne rappelez pas tout de suite l’auteur du coup de fil : il s’agit peut-être d’une arnaque. Plusieurs milliers d’abonnés à Orange viennent ainsi d’être victimes de deux frères habitant à Hyères, dans le Var, qui ont monté un stratagème pour gagner de l’argent sur le dos d’Orange et de ses clients, révèle lundi Le Parisien sur son site Internet.

La technique est d’une simplicité enfantine. Il s’agit d’appeler un téléphone portable sans laisser le temps à son propriétaire de décrocher. Intrigué, ce dernier rappelle le numéro qui s’est affiché sur son écran, numéro qui le met en relation avec un répondeur proposant un jeu ou un sondage, et le coup de fil est surtaxé. De plus en plus cher au fil des minutes.

Dans le jargon, on appelle cela du "ping-call" en référence au ping-pong : on émet un appel et on attend que cela revienne. Le procédé n'est pas nouveau, et a déjà été employé à plusieurs reprises par le passé (en août 2007 ou encore en juillet 2009, par exemple). Cette fois-ci, une personne sur cinq en moyenne a rappelé le numéro surtaxé.

Jean R., 51 ans et son frère Pierre, 49 ans, titulaires de nombreux numéros surtaxés et du matériel informatique pour générer des appels en continu, ont ainsi empoché, depuis début 2008, plus de 900.000 € de surtaxe extorqués à plusieurs milliers d’abonnés et dont une partie était destinée à Orange. Déjà connus de la police, les deux arnaqueurs ont reconnu les faits. Ils ont été remis en liberté, dont l’un sous caution, et placés sous contrôle judiciaire.