Vallaud-Belkacem : "300.000 enseignants formés d'ici un an" sur le harcèlement scolaire

  • A
  • A
Partagez sur :

QUELS MOYENS ? - Pour lutter contre le harcèlement à l'école, la ministre de l'Education nationale a précisé son plan d'action jeudi matin sur Europe 1. 

INTERVIEW

A l'occasion de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école, la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem a précisé le plan d'action du gouvernement. "Nous allons former 300.000 enseignants d'ici un an", a-t-elle précisé jeudi matin sur Europe 1.  

Une formation et un site pour les enseignants. Interrogé sur les moyens mis à disposition par le gouvernement pour lutter efficacement contre le harcèlement scolaire, la ministre a quelque peu botté en touche. "La façon de lutter contre de verser l'argent, forcément, c'est de mettre à disposition des enseignants des vrais formations", a-t-elle rétorqué. "Nous allons former 300.000 enseignants d'ici un an. Ils sont demandeurs de savoir réagir, d'avoir des outils construits pour eux (disponibles sur le site "Non au Harcèlement"). 

"Des protocoles d'action" pour les professeurs. Sur ce site, les enseignants trouveront notamment "des outils de repérage pour savoir faire la différence entre la chamaillerie et le vrai harcèlement". "Des protocoles d'action" seront aussi mis à la disposition des professeurs, a expliqué Najat Vallaud-Belkacem. "C'est-à-dire des indications pour réagir quand je suis chef d'établissement par exemple, est-ce que c'est une bonne idée, une fois que j'ai été alerté par un élève, de convoquer le harceleur et le harcelé ensemble dans un bureau. Et bien non, il ne faut surtout pas faire ça. On leur explique justement tout ça".