Une YouTubeuse transforme des commentaires haineux en un chèque pour le Planning familial

  • A
  • A
Une YouTubeuse transforme des commentaires haineux en un chèque pour le Planning familial
La blogueuse et Youtubeuse Klaire fait Grr a remis au Planning familial un chèque de 14.000 euros.@ Klaire fait Grr
Partagez sur :

Cible d'un torrent d'insultes après la publication d'une vidéo où elle défendait le droit à l'avortement, la YouTubeuse Klaire fait Grr a trouvé la parade pour les mettre à profit.

C'est un chèque dont la valeur est encore plus symbolique que financière. Lundi, la blogueuse et YouTubeuse Klaire fait Grr a annoncé sur ses comptes Facebook et Twitter qu'elle allait remettre un chèque de 14.000 euros au Planning familial. Cette somme, la jeune auteure l'a récoltée en publiant dans un recueil les pires commentaires qu'elle a reçus après la publication d'une vidéo l'an dernier.

"Pas un sou" pour le Planning familial. En novembre 2015, Marion Maréchal-Le Pen, alors tête de liste FN pour les Régionales dans le Paca, déclare dans un meeting à Marseille qu'elle refuserait de verser des subventions aux plannings familiaux si elle était élue. "Trop politisés" selon l'élue frontiste, les plannings familiaux portent "une approche assez banalisée de l’avortement" dont elle "condamne fermement l’idéologie". Ces déclarations avaient choqué l'opinion publique et créé la division dans son propre camp politique. Marine Le Pen s'était même désolidarisée - à demi-mot - des propos tenus par sa nièce.

Une vidéo et un torrent d'insultes. Dans la foulée, Klaire fait Grr avait publié une vidéo sur Youtube où elle s'adressait directement à Marion Maréchal-Le Pen. L'auteure, très connue sur les réseaux sociaux (plus de 40.000 followers sur Twitter, plus de 34.000 "likes" sur Facebook), y soulignait les incohérences du discours de la candidate, battue par Christian Estrosi (Les Républicains) au second tour de l'élection.

La vidéo est devenue virale - elle culmine aujourd'hui à 157.000 vues - et les commentaires affluent. Klaire fait Grr devient alors la cible d'internautes haineux, qui n'hésitent pas à l'attaquer sur son physique, sur sa condition de femme ou à la menacer. "Comme souvent quand ces sujets sont abordés, un nombre impressionnant d’internautes en désaccord avec mon discours utilisent les ressorts les plus fins de l’art de la dialectique : haine, bêtise, insultes, racisme, attaques sur le physique, invitation au suicide… la crème de la crème", écrit Klaire fait Grr.

Transformer le négatif en positif. Bien décidée à réagir, l'auteure avait alors décidé de publier dans un recueil les commentaires les plus haineux postés sous sa vidéo et de lancer une campagne de financement participatif. Résultat : plus de 2.300 livrets, intitulés Dans Ton Com', sont vendus en quelques mois. Presqu'un an après la polémique, Klaire fait Grr va donc remettre un chèque de 14.000 euros au Planning familial, qui aide les femmes à disposer librement de leur corps.