Une suspecte écrouée pour la tentative d'attentat près de Notre-Dame

  • A
  • A
Une suspecte écrouée pour la tentative d'attentat près de Notre-Dame
Une voiture bourrée de bonbonnes de gaz avait été retrouvée près de la célèbre cathédrale parisienne début septembre.@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

La femme de 23 ans a été mise en examen pour association de malfaiteur en relation avec une entreprise terroriste.

La suspecte interpellée mardi dernier dans l'enquête sur la tentative d'attentat à la voiture piégée en septembre près de la cathédrale Notre-Dame de Paris, a été mise en examen pour association de malfaiteur en relation avec un entreprise terroriste, a-t-on appris samedi de source judiciaire. Il s'agit d'une jeune Française de 23 ans, arrêtée à Mantes-la-Jolie dans les Yvelines.

Elle est soupçonnée d'avoir été souvent en contact par téléphone avec l'une des principales protagonistes du dossier, Inès M., une islamiste radicale de 19 ans. Ines M., Sarah H., 23 ans, et Amel S., 39 ans, ont été arrêtées mi-septembre dans l'Essonne à la suite de la découverte, au début de ce mois à proximité de Notre-Dame de Paris, d'une Peugeot 607 appartenant au père de la première et bourrée de bonbonnes de gaz.