Une militante dénonce les pratiques des chasseurs en Corse

  • A
  • A
Une militante dénonce les pratiques des chasseurs en Corse
Sur ces photos, on peut voir par exemple un sanglier affublé d'une tenue de chasseur et d'un fusil. @ Capture Twitter
Partagez sur :

Une candidate du Pari animaliste aux dernières législatives a dénoncé sur Twitter les pratiques de certains chasseurs corses. Ils s'amusent à ficeler des sangliers à des arbres ou à les déguiser. 

Trop c'est trop pour Florence Juralina. Il y a quelques jours, cette institutrice et ancienne candidate du Parti animaliste aux dernières élections législatives, a publié sur son compte Twitter des photos de cadavres de sangliers, mis en scène ou jetés à la poubelle par des chasseurs corses, rapporte mardi Corse Matin. Sur ces photos, on peut voir par exemple des laies jetées aux ordures, des sangliers dans un fossé ou encore un pachyderme affublé d'une tenue de chasseur et d'un fusil. 

Les internautes partagent d'autres photos. Les internautes s'en sont émus et rapidement d'autres photos ont été diffusées sur les réseaux sociaux. De quoi pousser la candidate du Parti animaliste à "monter un dossier sur la question", assure-t-elle à Corse Matin.