A la rue, elle retrouve un toit grâce à son témoignage dans Ouest-France

  • A
  • A
A la rue, elle retrouve un toit grâce à son témoignage dans Ouest-France
La jeune femme plantait sa tente tous les soirs à la Roche-sur-Yon. (Illustration)@ AFP
Partagez sur :

Depuis cinq mois, Lucie Maquaire, une jeune femme de 19 ans, vivait dans la rue. Pupille de l'Etat, elle n'arrivait pas à louer un appartement.

Le 6 juillet, Lucie Maquaire, une orpheline de 19 ans qui vivait sous une tente en Vendée, avait raconté son histoire dans les colonnes d'Ouest-FranceElle y confiait vivre avec 300 euros par mois et son salaire d'intérimaire mais ne pas pouvoir louer de logement. "Les bailleurs sont réfractaires parce que je n'ai pas de garant ordinaire", expliquait-elle au quotidien régional. La jeune femme a perdu ses parents avant sa majorité et est depuis pupille de l'Etat.

Un appartement et des dons. Touchés par son témoignage, plusieurs personnes lui ont apporté un soutien, lui proposant de l'héberger. Un appel aux dons a également été lancé et plusieurs employeurs ont affirmé être prêts à la recevoir. Le 9 juillet, la Vendéenne a aussi trouvé un appartement. "Les propriétaires ont accepté de me le louer à long terme", précise Lucie.

Cerise sur le gâteau, un don coquet venu tout droit des Etats-Unis vient de lui être fait. Le montant : 10.000 euros.