Marché Vélib' : Smoovengo propose une reprise des salariés de JCDecaux

  • A
  • A
Marché Vélib' : Smoovengo propose une reprise des salariés de JCDecaux
Une centaine de salariés en grève de Vélib' qui demandent le maintien de leur emploi ont manifesté mardi devant la mairie de Paris.@ AFP
Partagez sur :

Une centaine de salariés en grève de Vélib' qui demandent le maintien de leur emploi ont manifesté mardi devant la mairie de Paris.

Le consortium Smoovengo, confirmant être "en passe de gagner le prochain marché des Vélib'" à Paris, a assuré mardi être prêt à reprendre les salariés de la filiale de JCDecaux qui exploite actuellement ce marché. "La dimension sociale du projet" est "une priorité du syndicat Vélib'Métropole et de Smoovengo", souligne dans un communiqué ce consortium composé de la start-up héraultaise Smoove, et d'Indigo, Mobivia et Moventia.

"Si le marché lui est notifié, Smoovengo débutera les dialogues de recrutement de ses équipes dans le cadre d'une démarche bien évidemment largement et prioritairement tournée vers les salariés de l'actuel exploitant en proposant à tous ceux que ce dernier ne voudrait pas garder pour ses activités publicitaires, de rejoindre Smoovengo", poursuit le texte.

Inquiétude des salariés. Ce communiqué intervient alors que l'actuel exploitant a accusé son adversaire de "dumping social" et qu'une centaine de salariés ont manifesté mardi devant la mairie de Paris pour le maintien des 315 salariés. "Vélib' continue. On veut continuer avec Vélib'", a affirmé Bambo Cissokho, secrétaire du comité d'entreprise de Cyclocity, filiale du groupe JCDecaux, lors de ce rassemblement sur le parvis de l'Hôtel de Ville.

Une délégation a été reçue dans la matinée par le Syndicat Autolib' et Vélib' Métropole, qui lui a fait savoir que le futur repreneur, Smoove "s'engageait à reprendre une partie de l'effectif", selon le porte-parole. Le système Vélib' fait l'objet d'un renouvellement de marché qui entrera en vigueur en janvier 2018, pour 15 ans. Élargi à la Métropole du Grand Paris, le service devrait proposer des vélos plus légers, plus solides et avec un tiers de vélos électriques.

Un choix définitif le 12 avril. Autolib' et Vélib' Métropole ont annoncé samedi avoir "classé en tête l'offre du groupement Smoovengo", écartant ainsi l'offre JCDecaux-RATP-SNCF. Ce choix doit être entériné par vote le 12 avril. Smoove, une PME familiale créée en 2008, a remporté des marchés dans 26 villes en France et à l'étranger grâce à ses innovations techniques.