Une association accuse le Marineland de maltraitance animale

  • A
  • A
Une association accuse le Marineland de maltraitance animale
Marineland accueille un million de visiteurs chaque année.@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

Le célèbre parc d'Antibes est régulièrement la cible d'associations de défense animale. Le collectif "Sans voix" publie une série de clichés dénonçant l'état de certains mammifères.

Marineland est de nouveau pointé du doigt. Photos à l’appui, l’association de défense animale "Sans voix" accuse le parc aquatique d’Antibes, dans les Alpes-Maritimes, de maltraitance envers ses pensionnaires. Sur des clichés publiés par le collectif, et notamment relayés par BFMTV, on peut en effet apercevoir de nombreuses traces de morsures sur les dauphins du parc ou encore la dentition très abîmée d’un orque. "Comme ils s’ennuient, ils se frottent le long des bassins. Ils se battent entre eux également", explique auprès de la chaîne Caroline Camus, cogestionnaire de l’association.

"Quand ils jouent entre eux, ils utilisent leurs dents". Une accusation réfuté par Jon Kershaw, le responsable animalier de Marineland, également interrogé par la chaîne : "Ces animaux n’ont pas de mains. Quand ils jouent entre eux, ils utilisent leurs dents et cela laisse des traces", a-t-il justifié.

dauphin

Sur ce dauphin du Marineland, les marques de morsures (à l'intérieur des cercles rouges) dénoncées par "Sans voix" (capture BFMTV)

Ce n’est pas la première fois que le parc aquatique est la cible d’associatifs. En 2016, l’association Shea Sheperd avait assigné Marineland en justice pour "maltraitance animale" et "pollution" rappelle BFMTV. Fin 2015, les inondations sur la Côte d’Azur n’avaient pas épargné le parc au million de visiteurs annuel. Des poissons tropicaux avaient succombé et le complexe était resté fermé près de six mois, le temps de remettre les installations en état.