Un salarié renvoyé pour avoir fait du covoiturage avec sa voiture de fonction

  • A
  • A
Partagez sur :

Ce salarié avait pourtant argué du fait que l'argent récolté était reversé à deux associations.

Il préférait faire ses trajets professionnels en covoiturage à bord de sa voiture de fonction. A tort, selon employeur qui a renvoyé ce cadre bordelais. Le traitement de l'affaire a commencé devant les Prud'hommes lundi, rapporte le journal Ouest-France.

610 euros récoltés. Pendant trois ans, ce directeur d'une agence bordelaise inscrivait sa voiture sur le site de covoiturage Blablacar pour se rendre au siège de son entreprise à Bouguenais, près de Nantes. Avec des arguments, puisqu'il trouvait plus logique de faire le trajet à trois ou quatre plutôt que seul mais aussi parce qu'il avait une âme charitable. L'argent récolté, 610 euros, servait aussi à faire des dons à deux associations : Les Clowns stéthoscopes et Surf Rider. 

Avantages fiscaux. Mais son employeur ne l'a pas entendu de cette oreille et a renvoyé son salarié. Selon lui, l'utilisation de la voiture de l'entreprise avait bien un objectif financier puisque le salarié bénéficiait de réductions d'impôts.

Réponse le 4 juillet. Le salarié réclame devant les Prud'hommes près de 340.000 euros. Il dénonce en effet un licenciement abusif qui est, de plus, survenu peu de temps avant les élections professionnelles auxquelles il voulait se présenter. Le juge se prononcera le 4 juillet prochain.