Un encadrement militaire pour les jeunes condamnés ?

  • A
  • A
Un encadrement militaire pour les jeunes condamnés ?
Le député UMP des Alpes-Maritimes évoque une "discipline stricte inspirée de la rigueur militaire".@ MAXPPP
Partagez sur :

L’Elysée et Matignon soutiennent un projet de "service citoyen" pour les mineurs délinquants.

Un encadrement militaire pour les mineurs condamnés : c'est la mesure que devrait bientôt proposer Eric Ciotti, député UMP des Alpes-Maritimes, avec l'aval de l'Elysée et de Matignon. Le Parisien indique vendredi matin que le texte de loi sera discuté le 10 octobre à l'Assemblée nationale, pour la rentrée parlementaire.

La proposition, brièvement évoquée en juin dernier, "consiste pour un mineur de 16 ans qui a été condamné, à exécuter sa peine au sein d’un établissement d’insertion de la défense (EPIDE)", explique au quotidien Eric Ciotti, le "Monsieur Sécurité" de l’UMP. "Ces jeunes recevront une triple formation : remise à niveau scolaire, apprentissage d’une activité professionnelle, éducation citoyenne et comportementale", indique-t-il.

Inculquer "une discipline stricte"

Objectif de ce service citoyen, selon Eric Ciotti : "Leur inculquer à la fois un savoir être et un savoir-faire, grâce à une discipline stricte inspirée de la rigueur militaire".

"La durée de ce service sera fixée par le magistrat qui prononcera la peine", indique le député UMP. "Il devrait être compris entre 4 et 6 mois". Le jeune condamné pourra refuser d’effectuer ce service. Mais il devra dans ce cas effectuer la une peine d’emprisonnement. Un choix résumé en ces termes par Eric Ciotti : "Soit le service citoyen, soit la prison !"

Côté budget, le député évoque "une dizaine de millions d’euros" pour créer et aménager des établissements qui recevront "plusieurs centaines de jeunes par an".