Un éducateur licencié pour s'être déguisé en djihadiste sur Facebook

  • A
  • A
Un éducateur licencié pour s'être déguisé en djihadiste sur Facebook
@ OLIVIER LABAN-MATTEI/AFP
Partagez sur :

Un éducateur du Cher a été licencié pour faute grave après avoir posé en djellaba et armes factices à la main sur Facebook.

Sur ses publications Facebook datant de 2014, l'homme se disait "prêt pour le djihad". Il y posait tantôt en djellaba, portant des armes factices à la main, tantôt encagoulé avec une inscription en arabe sur le torse et entouré de munitions de guerre.

"Faute grave". A 46 ans, ce moniteur d'atelier d'un centre d'accueil pour jeunes ayant des troubles du comportement, a cru faire de l'humour noir. Un humour qui n'était pas du tout du goût de son employeur qui y voit de l'apologie du terrorisme. Le nom de l'institution qui l'embauchait étant mentionnée sur Facebook. La sanction tombe : l'employé est licencié pour "faute grave".

Sanction confirmée. L'ex-salarié porte alors l'affaire au conseil des Prud'hommes de Bourges qui examinait cette affaire le 21 septembre dernier. Lundi, la procédure de licenciement a été jugée conforme par le tribunal.