Un des terroristes de Saint-Etienne-du-Rouvray inhumé en toute discrétion

  • A
  • A
Un des terroristes de Saint-Etienne-du-Rouvray inhumé en toute discrétion
Le terroriste a été enterré vendredi soir. @ Capture d'écran Google Street view
Partagez sur :

Adel K. a été enterré vendredi soir en toute discrétion dans le carré musulman de Puiseux-Pontoise, dans le Val d'Oise.

Un des deux terroristes de l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray a été inhumé dans le Val d'Oise vendredi, selon une information du Parisien. L'enterrement a eu lieu en toute discrétion vendredi soir dans le carré musulman du cimetière de Puiseux-Pontoise. 

Une petite cérémonie. Le convoi funéraire d'Adel K., rapidement engouffré dans le cimetière après 21 heures, était suivi par une quinzaine de personnes, qui ont assisté à une très courte cérémonie d'à peine une heure. La tombe anonyme du terroriste a été creusée seulement trois heures avant l'inhumation.

Un enterrement légal. Le président de l'agglomération, Dominique Lefebvre, a expliqué au Parisien avoir eu des obligations légales : "J'ai été contacté il y a quelques jours. La famille possède une concession dans ce cimetière. Donc la communauté d'agglomération n'a fait qu'appliquer strictement la loi." Après plusieurs réunions, le maire de Puiseux-Pontoise Thierry Thomassin a délivré le permis d'inhumation et l'agglomération de Cergy-Pontoise s'est chargée des opérations. La mosquée de Saint-Etienne-du-Rouvray avait refusé d'inhumer d'Adel K. 

Quant au lieu d'inhumation du deuxième auteurs de l'assassinat du prêtre, Abdel Malik P., il n'est toujours pas arrêté. Les maires de deux communes où il est né et a vécu ayant exprimé, Saint-Dié-les-Vosges et Montluçon, ont en effet exprimé leur refus d'autoriser son enterrement sur leur territoire.