Un chauffard a tué leur fille : "c'est une violence volontaire"

  • A
  • A
Un chauffard a tué leur fille : "c'est une violence volontaire"
@ MAXPPP
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE - Ce récidiviste, condamné à 6 ans de prison en première instance, est rejugé jeudi en appel.

Leur fille de 18 ans a été tuée par un homme qui roulait ivre, sous l'emprise de stupéfiants, sans permis et en état de récidive. Alors que s'ouvre jeudi matin à Montpellier le procès en appel du chauffard, les parents de Charlotte Landais organisent une marche pour que certains comportements routiers relèvent de la cour d'assises et soient jugés comme des crimes. En premier instance, l'homme avait écopé de 6 ans de prison. Les parents de la victime témoignent au micro d'Europe 1.

"Pas un homicide involontaire, une violence volontaire". "Pour certains, la voiture est une façon de se défouler, c'est un exutoire. Ce sont des comportements criminels", dénonce le père de Charlotte Landais. "Je pense que cette personne a pris volontairement le volant de son véhicule sans permis de conduire. C'est volontairement qu'il a conduit avec plus de 2,5 grammes d'alcool dans le sang. C'est volontairement qu'il avait du cannabis et de la cocaïne dans son sang. C'est volontairement qu'il faisait des zigzags au moment où il a tué notre fille. Et évidemment, comble de l'ignominie, c'est volontairement qu'il s'est enfui lâchement après avoir renversé notre fille", charge-t-il.

"Donc pour nous, cela n'a plus rien à voir avec l'homicide involontaire, ni avec l'accident par maladresse ou imprudence. C'est une violence volontaire qui entraine la mort sans intention de la donner, avec une arme, en l'occurrence la voiture", poursuit le père en appuyant sa position.

"Nous allons poursuivre la boîte de nuit". "Nous allons poursuivre la boîte de nuit", explique encore le papa. "C'est inadmissible de voir des gérants de boîte de nuit connaître l'état dans lequel certains de leurs clients rentrent avec leur véhicule en sachant pertinemment qu'ils sont incapables de conduire et qu'ils peuvent provoquer des drames monstrueux dans les familles", conclut-il.  

>> LIRE AUSSI - Condamné pour avoir laissé son ami ivre prendre le volant

La mère de Charlotte en appelle quant à elle à la conscience de chacun. "Ce n'est pas de la haine, mais j'aimerais vraiment que tout le monde prenne conscience que l'on peut faire basculer des familles. Il faut être responsable", lance-t-elle. "Si on voit son ami ivre, on prend les clefs de son véhicule. Il y a plein de solutions pour éviter des drames et qui permettent en même temps de pouvoir s'amuser", conclut la maman.