Triple infanticide de Pontarlier : la mère reconnaît avoir étouffé ses enfants à leur naissance

  • A
  • A
Triple infanticide de Pontarlier : la mère reconnaît avoir étouffé ses enfants à leur naissance
La femme "a reconnu s'être débarrassée de ses enfants", un bébé né fin 2015 et deux jumeaux nés en novembre 2016.@ DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :

Âgée de 30 ans, la femme a reconnu mardi "s'être débarrassée de ses enfants" en les "étouffant avec une serviette".

Une mère de 30 ans suspectée d'un triple infanticide près de Pontarlier, dans le Doubs, a reconnu avoir "étouffé avec une serviette" ses trois nourrissons à leur naissance dans un contexte de "déni de grossesse", a indiqué mardi le parquet de Besançon.

Les enfants "ont crié". Cette femme "a reconnu s'être débarrassée de ses enfants", un bébé né fin 2015 et deux jumeaux nés en novembre 2016, a déclaré la procureure de la République de Besançon Edwige Roux-Morizot, lors d'une conférence de presse.

"Ils étaient viables, car ils ont crié", a ajouté la magistrate. "Elle les a étouffés avec une serviette avant de les mettre dans deux sacs qu'elle a cachés dans les combles" de sa maison du secteur de Pontarlier, a-t-elle précisé.

Le couple, déjà parent de deux enfants. Ces infanticides se sont déroulés dans un contexte de "déni de grossesse", a ajouté la procureure. La mère de famille et son mari ont été placés en garde à vue lundi lorsque ce dernier est venu alerter la police sur la présence de sacs à l'odeur nauséabonde à son domicile. Leur garde à vue a été prolongée mardi. Le couple est déjà parent de deux enfants de 3 et 7 ans.