Trêve des confiseurs : comment occuper sa journée de travail ?

  • A
  • A
Trêve des confiseurs : comment occuper sa journée de travail ?
@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

Pendant la fameuse trêve des confiseurs, beaucoup d'entreprises ferment leurs portes. Mais pour d'autres, il s'agit d'assurer la permanence, dans une ambiance souvent détendue.

Aucun coup de téléphone. Aucun fournisseur à rappeler, aucun contrat à signer. Pendant la trêve des confiseurs, les entreprises - et l'horloge, souvent - tournent au ralenti. Beaucoup de salariés se retrouvent ainsi en tête à tête avec leur clavier, avec cette question : comment occuper sa journée de travail ?

Longues journées pour certains... "On en profite, on a le temps d'envoyer les cartes de vœux, ou de trier tout ce qu'on n'a pas le temps de faire en général : les mails, les dossiers… C'est un peu triste", assure une salariée au micro d'Europe 1. "On s'occupe comme on peut. A vrai dire, il n'y a pas vraiment de solution miracle. Je range les stocks, j'arrange mes portants, je fais en sorte que ce soit parfait", explique un autre. "Je n'ai pas vraiment le choix et si je pouvais faire autrement, je serais parti au soleil".

...Ambiance détendue pour d'autres. Certains voient les choses de manière plus positive. Car travailler pendant les vacances de Noël, c'est aussi moins de monde dans les transports, une hiérarchie presque invisible, et des horaires plus flexibles. "L'ambiance est cool, légère et détendue, sachant qu'on finit un peu plus tôt, à 16 heures au lieu de 18 heures", se réjouit un employé. Pour quelques-uns, c'est musique dans l'open space, petit apéro entre collègues à la sortie du travail… Pour quelques jours encore, avant le retour des commandes, des coups de téléphone, et des patrons.