Thalys coincé entre Amiens et Arras : "c'est la pire nuit de ma vie"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La chute d'arbres sur la voie a stoppé le train Thalys pendant toute la nuit entre Amiens et Arras. Lucas fait partie des 200 passagers bloqués. Il raconte sa nuit.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

Les vents violents ont fait quelques dégâts dans la nuit de jeudi à vendredi et notamment perturbé le trafic ferroviaire. Un train Thalys est ainsi resté bloqué toute la nuit entre Amiens (Somme) et Arras (Pas-de-Calais). Parmi les 180 passagers qui faisaient le voyage Bruxelles-Paris, Lucas raconte sa nuit dans le froid et la faim au micro d'Europe 1 vendredi.

Une attente prolongée toute la nuit. "À 20h30 hier soir [jeudi], on s'est arrêtés pendant une heure. J'ai appris qu'il y avait des arbres qui étaient tombés sur la voie. On attendu encore deux heures et on a tenté de repartir vers Arras". Le but de cette déviation ? Aller chercher de la nourriture et des boissons à fournir aux passagers. Mais le Thalys a reçu une branche d'arbre qui l'a de nouveau immobilisé. "On a été bloqués pendant toute la nuit."

Certains passagers se sont sentis mal dans la nuit et le pompiers ont mis deux heures avant de venir les prendre en charge. "Là j'en ai marre et j'ai surtout froid. Comme on n'a pas d'électricité, on ne peut même pas recharger nos portables. Il n'y a pas de lumière donc ce n'est pas très confortable et on a très peu d'informations. C'est insupportable", ajoute le jeune homme joint par Europe 1 vendredi matin quelques minutes après que le train soit reparti.

Ni à boire ni de chauffage. Une situation qui n'a pas été améliorée par les services fournis par la SNCF comme cela a pu être le cas pour les passagers du train coincé à Évreux (Eure), lui aussi à cause de la chute d'arbres sur les voies. Ce train était affrété par une filiale low-cost du Thalys. 

"Il n'y a pas de voiture-bar donc ni à boire, ni à manger. Il n'y a plus d'électricité, plus de chauffage, je suis gelé." Le personnel du train a tenté d'apporter un peu de réconfort aux passagers en leur donnant des couvertures vers 6h30 "mais pour deux ou trois donc ce n'est pas pratique. Là, je suis dans le noir complet, c'est horrible. C'est la pire nuit de ma vie." Et bien que le train soit reparti vers Arras, pour Lucas, le calvaire n'est pas encore terminé puisqu'à Paris, il devait prendre un autre train pour Marseille vendredi matin.

Un TGV affrété vers Paris. Le train est arrivé en gare d'Arras vers 8h15 et sont en cours d'acheminement vers Paris en TGV "avec dix heures de retard", après deux incidents sur leur parcours, a indiqué à l'AFP Bertrand Camus, directeur des services de Thalys. La SNCF a "envoyé ce matin [vendredi] des locomotives diesel pour faire remonter le train jusqu'à Arras", d'où les passagers sont montés dans "une rame partie de Lille et affrétée par la SNCF". La compagnie ferroviaire Thalys va prendre en charge le remboursement du billet et offrira un voyage gratuit sur Thalys en guise de compensation, a indiqué Bertrand Camus.