Tati placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Bobigny

  • A
  • A
Tati placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Bobigny
L'objectif pour l'actuel propriétaire, le groupe Eram, est de trouver un ou plusieurs repreneurs pour Tati.@ JEAN-YVES BONVARLET / AFP
Partagez sur :

Cette décision débouche sur la mise en place d'une période d'observation et la nomination d'un administrateur judiciaire.

La justice a acté en délibéré le redressement judiciaire de l'entreprise Tati jeudi. 

Les offres de reprises examinées le 29 mai. Le tribunal de commerce de Bobigny a acté jeudi le placement en redressement judiciaire du groupe Agora distribution, maison mère de l'enseigne à bas prix Tati, en cessation de paiement. Cette procédure a été demandée par la direction du groupe afin d'éviter sa liquidation et de permettre sa cession. Les offres de reprise seront examinées par ce même tribunal le 29 mai, indique cette décision, qui acte la mise en place d'une période d'observation de six mois et la nomination d'un administrateur judiciaire.

Trouver des repreneurs. L'objectif pour l'actuel propriétaire de Tati, le groupe Eram, est de trouver un ou plusieurs repreneurs pour Tati, ainsi que pour Fabio Lucci, Gigastore et Degrif'Mania, les autres enseignes de son pôle discount Agora Distribution. La société emploie 1.754 personnes, dont 1.314 chez Tati, et compte 140 magasins en France, dont 115 Tati.